Gestion d’entreprise

La gestion d’entreprise est un domaine important pour tout chef d’entreprise, elle englobe plusieurs domaines : gestion commerciale, facturation, financement de l’activité, comptabilité et gestion financière, gestion des assurances…

La comptabilité constitue une partie importante de la gestion d’entreprise pour le dirigeant. Une comptabilité en bonne et due forme est indispensable. Les informations comptables et financières constituent également des ressources indispensables pour piloter correctement l’entreprise.

Vous retrouverez dans la thématique suivante toutes les informations nécessaire sur les obligations comptables à respecter en fonction de votre statut juridique la comptabilité.

Retour à la rubrique : Gestion d’entreprise

Quand et comment nommer un commissaire aux comptes ?

La loi impose à certaines sociétés d’avoir un commissaire aux comptes. Ce professionnel est notamment chargé de certifier (ou pas) les comptes annuels de la société. Il doit pour cela s’assurer que les comptes annuels sont établis conformément aux règles applicables et reflètent une image fidèle et sincère de la situation de l’entreprise. Ce dossier vous informe sur les situations dans lesquelles un commissaire aux comptes doit être nommé, en fonction de la forme juridique de la société, et sur les règles à respecter pour procéder à sa désignation. Quand faut-il nommer un commissaire aux comptes ? Une société doit avoir un commissaire aux comptes : soit obligatoirement, à partir du moment où la société remplit les conditions prévues par […]

La comptabilité des BNC (micro-BNC et déclaration contrôlée)

Les obligations comptables du professionnel imposé dans la catégorie des BNC (Bénéfices Non Commerciaux) dépendent de son régime fiscal d’imposition : régime micro-BNC ou régime de la déclaration contrôlée. Nous vous expliquons quelles sont les obligations comptables à respecter par le professionnel imposé dans la catégorie des BNC en fonction de son régime fiscal. La comptabilité des BNC au régime micro-entreprise Les professionnels soumis au régime micro-BNC bénéficient d’allègements comptables considérables : la tenue d’une comptabilité n’est pas obligatoire (pas d’enregistrement à saisir en comptabilité ni de comptes annuels à établir. Les obligations comptables du professionnel soumis au régime micro-BNC se limitent à la tenue d’un livre des recettes, document qui donne le détail journalier de leurs recettes professionnelles. Il doit y enregistrer […]

Consultant indépendant : comment gérer votre comptabilité ?

Peu importe le régime d’imposition dont il relève, le consultant indépendant doit tenir une comptabilité. Par contre, l’étendue des obligations comptables à respecter varie significativement suivant que le consultant relève du régime micro-entreprise ou d’un régime réel d’imposition. Dans ce dossier, nous vous proposons un rappel sur les obligations comptables que le consultant indépendant doit respecter pour tenir correctement sa comptabilité. La comptabilité du consultant au régime micro-entreprise Les consultants indépendants qui relèvement du régime micro-entreprise doivent tenir une comptabilité ultra-simplifiée. Sous ce régime fiscal, les obligations comptables sont relativement restreintes, elles se limitent à la tenue d’un livre des recettes. Il n’est donc nécessaire de produire un bilan et un compte de résultat. Le livre des recettes doit être […]

Les formalités à accomplir après l’immatriculation d’une société

Plusieurs formalités doivent être accomplies très rapidement après l’immatriculation de la société. Voici quelques démarches importantes à effectuer une fois que la nouvelle société est immatriculée au registre du commerce et des sociétés : ouvrir un compte bancaire professionnel, mettre en place les documents commerciaux de l’entreprise, mettre en place la comptabilité de l’entreprise, mettre en place tous les outils informatiques de l’entreprise, assurer la société et son dirigeant dans tous les domaines nécessaires, mettre en place tous les registres du personnel obligatoires. Suivant la nature de l’activité de la société et l’organisation choisie, d’autres démarches peuvent être requises dès l’immatriculation de la société. Le dirigeant doit être épaulé à ce niveau par les professionnels qui l’accompagnent. L’ouverture du compte […]

Qui peut tenir une comptabilité de trésorerie ?

Les entreprises qui relèvent du régime réel d’imposition (pour les activités classées dans la catégorie BIC) ou du régime de la déclaration contrôlée (pour les activités classées dans la catégorie BNC) peuvent tenir une comptabilité dite de trésorerie. Cette méthode consiste à n’enregistrer en comptabilité que les mouvements de trésorerie en cours d’exercice (encaissements et décaissements), et à ne constater les créances et les dettes qu’à la clôture de l’exercice. La comptabilité de trésorerie permet au chef d’entreprise de simplifier la tenue de sa comptabilité. Les principes de la comptabilité de trésorerie La comptabilité de trésorerie consiste : à enregistrer en comptabilité uniquement les encaissements et les paiements de dépenses, et à n’enregistrer les créances et les dettes qu’à la clôture de l’exercice. Cette méthode d’enregistrement […]

Les étapes importantes pour établir votre bilan comptable

Lors de l’établissement de votre bilan comptable, vous allez devoir enregistrer en comptabilité des écritures dites d’inventaire. Ces écritures comptables sont nécessaires pour établir correctement le bilan comptable de votre entreprise, qui doit proposer une image réelle de la situation et des performances de l’entreprise sur l’exercice comptable. Nous allons vous présenter dans ce dossier les étapes importantes pour établir correctement votre bilan comptable : le travail préliminaire pour établir le bilan comptable le rattachement des charges à l’exercice comptable le rattachement des produits à l’exercice comptable la constatation des stocks de l’entreprise à la clôture de l’exercice l’enregistrement des dotations aux amortissements l’enregistrement de l’impôt sur les bénéfices Si vous avez besoin d’informations détaillées pour établir votre bilan comptable, nous […]

Création d’une société commerciale : les aspects comptables

La création d’une société commerciale (SARL et EURL, SAS et SASU, SA, SNC) génère des traitements particuliers au niveau de la comptabilité. L’entrepreneur doit donc appréhender correctement les aspects comptables liés à la création d’une société commerciale pour débuter correctement la gestion de sa comptabilité. La date d’ouverture et de clôture du premier exercice comptable Une société commerciale acquiert sa personnalité morale à partir du moment où elle est immatriculée au registre du commerce et des sociétés. La date d’ouverture du premier exercice comptable de la société ne peut donc débuter qu’à compter de son immatriculation. Concernant la date de clôture du premier exercice comptable, la réglementation impose une limite : le premier exercice comptable ne doit pas s’étaler sur plus […]

La facturation électronique : règles applicables et obligations

Une facture considérée comme électronique est une facture qui est émise et reçue sous format électronique. L’utilisation de la facturation électronique implique d’utiliser un système permettant de garantir l’authenticité de la facture, sa bonne lisibilité et l’intégrité de son contenu. D’ici 2020, toutes les entreprises seront progressivement obligées d’accepter la réception des factures sous format électronique. Voici un point sur les règles et les obligations en matière de facturation électronique. Les règles de recours à la facturation électronique Pour qu’une facture puisse être réalisée en format électronique, il faut pouvoir garantir l’authenticité de son origine, sa bonne lisibilité et l’intégrité de son contenu. Pour cela, l’entreprise doit recourir à l’une des méthodes suivantes : utilisation de la signature électronique, utilisation de […]

Comment gérer la facturation de l’entreprise ?

La gestion de la facturation est très importante pour une entreprise dans le cadre de ses échanges avec ses clients. La facture permet notamment de matérialiser la transaction financière liée à la vente ou la prestation délivrée, et elle constitue une pièce justificative en comptabilité et en fiscalité. Le coin des entrepreneurs vous propose un dossier pratique sur la gestion de la facturation de l’entreprise qui aborde les thèmes suivants : Les règles à respecter en matière de facturation L’organisation de la facturation L’utilisation d’un logiciel pour gérer la facturation Quelles sont les règles à respecter pour gérer la facturation ? La gestion de la facturation est encadrée par la loi à plusieurs niveaux, notamment en matière d’obligation de facturation, de date de […]

Calculer et comprendre les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion découpent le compte de résultat en une série d’indicateurs financiers pour permettre de comprendre la formation du résultat sur une période. On retrouve dans les soldes intermédiaires de gestion la marge commerciale, la production, la valeur ajoutée, l’excédent brut d’exploitation, le résultat d’exploitation, le résultat courant avant impôts, le résultat exceptionnel et le résultat de l’exercice.   Qu’est-ce que les soldes intermédiaires de gestion ? Les soldes intermédiaires de gestion consistent à découper le compte de résultat afin de calculer des indicateurs financiers qui permettent de comprendre la formation du résultat de l’entreprise. Les soldes intermédiaires de gestion mettent en évidence : la marge commerciale la production de l’exercice la valeur ajoutée l’excédent brut d’exploitation le résultat d’exploitation […]

Faire une note pour facturer une prestation de service à un particulier

Le professionnel qui facture une prestation de service à un client particulier doit lui remettre une note dès lors que le prix de la prestation atteint au moins 25 euros toutes taxes comprises (TTC). La note de prestation de service remise au client doit comporter plusieurs informations obligatoires et le professionnel est tenu d’en conserver un exemplaire pendant deux ans minimum. Quand faut-il délivrer une note de prestation de service ? Toute prestation de service rendue à un particulier doit faire l’objet, dès qu’elle a été rendue et avant le paiement du prix, de la délivrance d’une note lorsque son prix toutes taxes comprises (TTC) est supérieur ou égal à 25 €. Lorsque le prix de la prestation n’excède pas ce […]

Micro-entrepreneurs : comment tenir votre comptabilité ?

La comptabilité du micro-entrepreneur se limite à la tenue d’un livre des recettes, d’un registre des achats, et à la conservation des justificatifs appuyant les enregistrements qui y sont inscrits. Egalement, le micro-entrepreneur doit délivrer des factures conformes à ses clients à l’occasion de chaque vente ou prestation. Les obligations comptables des micro-entreprises sont très allégées mais il faut tout de même les connaître parfaitement afin de s’y conformer. Les micro-entrepreneurs doivent tenir un livre des recettes Les micro-entrepreneurs doivent tenir à jour un livre des recettes ordonné de façon chronologique. Les enregistrements qui y figurent ne doivent pas être modifiables. On y reporte toutes les recettes qui sont encaissées. Pour chaque enregistrement dans le livre des recettes, il faut préciser […]

À quelle date faut-il délivrer les factures aux clients ?

Le Code de commerce précise que tout achat de produits ou toute prestation de service pour une activité professionnelle doivent faire l’objet d’une facturation, et que le professionnel est tenu de délivrer la facture dès la réalisation de la vente ou la prestation du service. La date de délivrance est une information qui doit être mentionnée sur la facture remise au client. Quand faut-il délivrer la facture au client ? La date de délivrance de la facture au client dépend des caractéristiques de la vente réalisée. Voici les principes applicables : Pour les ventes de biens et de marchandises, le professionnel doit émettre sa facture lorsque la vente est réalisée. Il s’agit de la date à laquelle le professionnel et l’acheteur se mettent […]

Les documents comptables de l’exercice : ce qu’il faut savoir

Au titre de chaque exercice social, les entreprises doivent établir et conserver un certain nombre de documents comptables : les pièces justificatives, le document d’inventaire, le livre-journal, le grand-livre et les comptes annuels (bilan, compte de résultat et annexe). Ce dossier vous informe sur les règles importantes connaître concernant les principaux documents comptables de l’exercice. Remarque : en vertu du droit de reprise de l’administration fiscale sur certains impôts, les durées de conservation évoquées ci-dessous peuvent être plus longues. Les pièces justificatives comptables Les pièces justificatives comptables correspondent aux documents qui appuient les écritures enregistrées en comptabilité. Il s’agit notamment des factures de ventes, des factures d’achats, des relevés bancaires… Un chemin de révision doit permettre de relier chaque écriture comptable à sa pièce […]

Les mentions obligatoires à indiquer sur les factures

Les factures établies par un professionnel à l’occasion de l’accomplissement d’une vente ou de la réalisation d’une prestation de service doivent comporter un certain nombre de mentions obligatoires. En tant que professionnel, il est nécessaire de bien appréhender vos obligations en matière de facturation et de comprendre les règles de forme à respecter sur chacune des mentions obligatoires à indiquer sur vos factures. Ce dossier vous informe sur les mentions obligatoires des factures et vous donne des précisions ce que vous devez y indiquer : Rappel de toutes les mentions obligatoires sur les factures Les règles de numérotation des factures Les mentions sur les factures relatives à l’identification des parties Les mentions sur les factures relatives à la vente ou la prestation réalisée […]

Les mentions obligatoires sur les bons de commande

Toutes les personnes physiques ou morales immatriculées au registre du commerce et des sociétés doivent indiquer plusieurs mentions obligatoires sur leurs documents commerciaux, donc sur les bons de commandes adressés aux clients. Le bon de commande est un document couramment utilisé par les entreprises et d’une grande importance. Afin d’être en conformité avec la législation, nous vous indiquons toutes les mentions obligatoires à faire figurer sur vos bons de commande. Les règles d’établissement des bons de commande Les bons de commande établis par l’entreprise doivent obligatoirement indiquer, de manière lisible et compréhensible, plusieurs mentions obligatoires. Il s’agit notamment : des informations permettant d’identifier l’entreprise, et des informations spécifiques à la commande, dont l’étendue dépend de la qualité du client (particulier ou professionnel). […]

Les obligations comptables des TPE (Très Petites Entreprises)

Les TPE (Très Petites Entreprises) doivent tenir une comptabilité en respectant l’ensemble des règles auxquelles elles sont astreintes. Les obligations comptables applicables à une TPE dépendent de son régime fiscal d’imposition (régime micro-entreprise, régime réel simplifié ou régime réel normal). Ce dossier vous propose un rappel sur les obligations comptables des TPE en fonction de leur régime d’imposition. Les obligations comptables des TPE au régime réel normal d’imposition Les TPE assujetties au régime réel normal d’imposition doivent tenir une comptabilité. Ces obligations consistent à : enregistrer, de façon chronologique, tous les mouvements affectant le patrimoine de l’entreprise (comptabilité d’engagement), établir une facturation conformément aux règles en vigueur, effectuer un inventaire au moins 1 fois par an, afin de contrôler physiquement l’existence et la valeur des […]

Le barème d’évaluation forfaitaire des frais de carburant

Le barème des frais de carburant sert à évaluer de manière forfaitaire les frais de carburant consommé lors des déplacements professionnels effectués pour les besoins de l’entreprise. Ce barème est actualisé chaque année par l’administration. Nous vous indiquons quelles sont les personnes qui peuvent recourir au barème des frais de carburant puis vous présentons les barèmes de frais de carburant applicables afin que vous puissiez calculer vos indemnités. L’utilisation du barème des frais de carburant Le barème des frais de carburant ne peut être utilisé que dans certains cas limités. Il sert à évaluer de manière forfaitaire les frais de carburant consommé lors des déplacements professionnels. Ce barème est surtout utilisé pour les véhicules à usage mixte. Voici les personnes pouvant utiliser […]

Comment financer un véhicule de société ?

Lorsque le chef d’entreprise a besoin d’un véhicule de société, il se pose systématiquement la question suivante : comment financer le véhicule de société ? Pour financer un véhicule de société, l’entreprise dispose de trois options : le financer avec ses fonds propres, le financer en souscrivant un emprunt et conclure un contrat de location ou crédit-bail. Nous vous proposons une étude de ces trois modes de financement possibles, de leurs avantages et de leurs inconvénients Chaque solution n’ayant pas les mêmes impacts sur l’entreprise, que ce soit en terme de coût et de trésorerie, nous vous conseillons de réaliser un prévisionnel pour comparer chacun de ses options avant de faire votre choix. Financer le véhicule de société avec les fonds propres Avec […]

La méthode du premier entré premier sorti (PEPS)

La méthode du premier entré premier sorti, PEPS en abrégé, est une technique comptable d’évaluation des stocks de l’entreprise qui consiste à valoriser les sorties de stock au coût du produit le plus ancien dans les stocks. Nous vous expliquons en quoi consiste la méthode du PEPS et comment l’appliquer pour évaluer les stocks de l’entreprise. La méthode du premier entré premier sorti (PEPS) La méthode du premier entré premier sorti, ou PEPS, consiste à évaluer les stocks aux derniers coûts d’acquisition ou de production. Il s’agit de l’une des deux techniques de valorisation des stocks reconnues par la législation comptable française, l’autre technique étant celle du coût unitaire moyen pondéré (CUMP). Pour cela, chaque sortie de stock est valorisée au […]

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP)

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) est une technique comptable d’évaluation des stocks de l’entreprise qui permet de calculer le coût unitaire moyen d’un produit à l’occasion de chaque entrée en stock ou en fin de période. Ce dossier vous explique en quoi consiste la méthode du coût unitaire moyen pondéré, comment le calculer à chaque nouvelle entrée ou à chaque fin de période, et vous propose deux exemples de calcul. Qu’est-ce que la méthode du coût unitaire moyen pondéré ? La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) consiste à calculer un coût moyen pondéré en divisant le total des coûts d’acquisition par le total des quantités acquises. Il s’agit d’une technique comptable de valorisation des stocks reconnue fiscalement, la […]

La valeur actuelle nette (VAN) : définition, calcul et utilité

La valeur actuelle nette, VAN en abrégé, est un indicateur financier qui peut être utilisé pour apprécier la rentabilité d’un investissement. La valeur actuelle nette est également utilisée avec les titres financiers, afin de mesurer la différence entre leur valeur actuelle du titre et leur valeur de marché. Ce dossier vous propose un point complet sur la valeur actuelle nette (VAN) : Qu’est-ce la valeur actuelle nette ? Comment la calculer et l’interpréter ? Quelle est son utilité ? Définition de la valeur actuelle nette (VAN) Pour un titre financier, la valeur actuelle nette représente la différence entre la valeur actuelle de ce titre et sa valeur de marché. Pour un investissement, la valeur actuelle nette désigne un flux de trésorerie actualisé qui représente l’enrichissement supplémentaire d’un investissement […]

Comment fixer le prix de vente d’un produit ou service ?

La fixation du prix de vente des produits ou services constitue un travail important et délicat pour un entrepreneur car les prix proposés doivent être justes pour que les clients soient suffisamment intéressés. Un prix de vente peut être fixé en combinant plusieurs méthodes : par rapport à un taux de marge ou au coût de revient, par rapport à la concurrence et par rapport aux impacts psychologiques . Il est important de fixer un prix de vente qui soit juste en fonction de votre marché, de la qualité de votre produit ou service, et de l’offre proposée par la concurrence. Fixer un prix de vente en se basant sur le taux de marge Le prix de vente d’un produit peut également être […]

Qu’est-ce que la valeur ajoutée ? Comment la calculer ?

La valeur ajoutée est un indicateur économique important, elle permet de mesurer la valeur de la production réalisée au sein d’une entreprise, donc la création de richesse. Elle est déterminée directement à partir de la comptabilité ou à partir de la marge commerciale. Qu’est-ce que la valeur ajoutée ? La valeur ajoutée est un indicateur économique qui permet de mesurer la valeur de la production réalisée au sein d’une entreprise (la création de richesse), autrement dit le supplément de valeur apporté par l’entreprise à un produit ou un service provenant d’un tiers. Elle est égale à la valeur de la production diminuée de la consommation intermédiaire. Quelle est l’utilité de la valeur ajoutée ? La valeur ajoutée produite par une entreprise est […]

La valorisation des stocks de l’entreprise : principes, méthodes et choix

Les stocks de produits et de marchandises achetés par l’entreprise peuvent être évalués au moyen de plusieurs méthodes de valorisations (PEPS, CUMP, coût réel d’entrée) dont l’application dépend des éléments en stock (identifiables ou interchangeables). Ce dossier vous présente les principes généraux de valorisation des stocks, le fonctionnement de chaque méthode de valorisation et les différences entre chaque méthode de valorisation pour vous aider à choisir celle que vous devez retenir afin d’évaluer vos stocks. Principes généraux de valorisation des stocks de biens achetés Les stocks d’approvisionnements et de marchandises acquis à titre onéreux dans des conditions ordinaires doivent être évalués à leur coût d’acquisition. Le coût d’acquisition est obtenu en additionnant le prix d’achat et tous les coûts directement attribuables à l’acquisition (frais accessoires […]


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par F.C.I.C Médias web pour entrepreneurs