Index » Actualité » Valider un trimestre de retraite en 2014

Valider un trimestre de retraite en 2014

Un décret publié le 19 mars 2014 a modifié les règles liées à la validation des trimestres de retraite : le salaire minimal est de 150 SMIC horaire par trimestre à compter du 1er janvier 2014 contre 200 auparavant.

Nouvelles règles de validation des trimestres de retraite en 2014

La réforme des retraites prévues pour 2014 avait prévu d’alléger les obligations à respecter pour valider des trimestres de retraite.

A compter du 1er janvier 2014, le salaire minimal pour valider un trimestre de retraite est égal à 150 fois le SMIC horaire en vigueur. 

On rappelle d’auparavant, le salaire minimal était de 200 SMIC horaire par trimestre. 

Voici une idée du budget à prévoir pour qu’un dirigeant puisse valider 4 trimestres de retraite :

  • pour le dirigeant d’entreprise assimilé salarié, il faut prévoir un budget annuel de 9 000 euros pour valider 4 trimestres de retraite :

Détail du calcul : 4 trimestres * 150 * 10€ bruts * 1,50 = 9 000 euros.

On retient ici un taux de charges patronales de 50% et un SMIC horaire de 10 euros.

  • pour le dirigeant TNS (hors entrepreneur individuel), il faut prévoir un budget annuel de 9 500 euros pour valider 4 trimestres de retraite :

Détail du calcul : (4 trimestres * 150 * 10€ nets) + 3 500 euros = 9 500 euros.

On retient ici 3 500 euros de cotisations TNS (montant approximatif prévu pour un artisan ou un commerçant percevant 6000 euros de rémunération) et un SMIC horaire de 10 euros. 

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C – Média web sur l’entrepreneuriat et services pour entrepreneurs
Conseiller en création d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média