Index » La gestion d'entreprise » Compta - Finance » Finance » TPE et PME : cinq étapes pour mieux maîtriser ses dépenses

TPE et PME : cinq étapes pour mieux maîtriser ses dépenses

maitriser ses dépensesFace à une période économique instable, les petites entreprises peuvent être particulièrement impactées par les crises financières. Plus fragiles que les grands groupes, elles sont davantage soumises aux fluctuations d’activités qui peuvent peser lourd sur leur trésorerie.

Les TPE et PME doivent faire preuve d’inventivité pour rester solvables en toutes circonstances. Pour ce faire, elles doivent être plus que jamais attentives à leur budget annuel et à la maîtrise des coûts.

Il existe quelques méthodes simples pour améliorer la gestion financière de sa société : voici cinq démarches à adopter pour faire face à des difficultés économiques transitoires ou pérennes.

1. La réduction des charges de l’entreprise

Les charges représentent une partie conséquente des dépenses d’une entreprise. Celles-ci sont de diverses natures : location et entretien des locaux, factures d’électricité, mobilier professionnel et matériel électronique.

Pour réaliser de précieuses économies, il est possible de proposer un contrat de télétravail aux salariés qui le désirent. Si plusieurs employés travaillent de chez eux, vous pourrez réduire la taille de vos locaux ou mieux rentabiliser l’espace alloué aux bureaux.

Le cas échant, une délocalisation à la périphérie des grandes villes, dans une zone où les loyers sont moins onéreux, entraînera une réduction non négligeable de vos charges.

2. La dématérialisation : une solution écologique et économique

L’utilisation systématique de documents en papier peut coûter cher aux entreprises. Elle engendre des frais d’impression importants, sans compter la nécessité de se procurer des solutions d’archivage et de stockage.

D’autre part, le maniement de documents en papier engendre une diminution de productivité des salariés, qui perdent du temps à chercher des factures et des contrats au moment où ils en ont le plus besoin.

En optant pour des solutions de dématérialisation, passant par la gestion électronique des données de l’entreprise, il est possible de diminuer ses frais. De surcroît, cette démarche écologique inscrira votre entreprise dans une politique de développement durable.

3. Mieux contrôler ses coûts, grâce à un logiciel de comptabilité

Conscients des nouveaux enjeux rencontrés par les entreprises de taille réduite, les éditeurs de logiciels de gestion comptable proposent des solutions de gestion financière adaptées aux TPE et PME. Parmi les différents logiciels, QuickBooks Online se démarque par son interface des petites structures.

Ce logiciel est disponible en trois formules plus ou moins étendues, de la plus basique à la plus sophistiquée : Simple Start, Essentiels et Online Plus. Chacune de ses versions dispose de modules de gestion comptable très complets permettant de visualiser en toute simplicité les dépenses de sa société, d’automatiser et de gérer l’envoi de déclarations aux organismes sociaux et de s’initier à la comptabilité analytique.

Avec la version Online Plus, il est même possible d’éditer des devis et des factures, de gérer ses achats et de suivre ses paiements fournisseurs.

4. La réduction des frais de banque

Il est important de souligner que les frais de banque des entreprises sont généralement plus importants que ceux dont doivent s’acquitter un particulier.

Avant de choisir une banque ou un organisme financier, il est primordial de comparer les offres pour mieux négocier ses taux.

Un conseiller financier doit être capable de vous proposer un plan de trésorerie adapté à votre activité, surtout si celle-ci est soumise à une saisonnalité.

Les solutions d’épargne s’avèrent judicieuses pour placer son capital dans les périodes de forte activité, lorsque l’entreprise génère un chiffre d’affaire excédentaire.

5. Financer autrement ses projets de développement

La création d’une nouvelle gamme de produits, l’acquisition d’un parc de machines, le rachat d’une société… tous ces projets qui font partie du quotidien d’une entreprise nécessitent un financement.

Au lieu de puiser dans leur trésorerie, les chefs d’entreprise gagneront à trouver des partenaires extérieurs comme des « business angels » ou des investisseurs.

 


L’équipe du Coin des Entrepreneurs
Site d’informations sur la création et la gestion d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média