Index » La gestion d'entreprise » Droit du travail » Recruter un bon vendeur

Recruter un bon vendeur

Pour accompagner le développement de son entreprise, l’entrepreneur doit souvent procéder au recrutement d’un ou de plusieurs salariés.

Le recrutement d’un bon vendeur s’avère déterminant lorsque l’entreprise souhaite franchir un palier et augmenter son chiffre d’affaires.

Toutefois, le problème suivant se pose : comment recruter le bon vendeur ?

Voici donc les 6 conseils du Coin des Entrepreneurs pour vous aider à recruter le bon vendeur, avec, juste avant, une petite parenthèse sur l’évolution des méthodes de recherche d’emploi sur le web :

Actuellement,beaucoup d’entreprises utilisent les cabinets de recrutementou les petites annonces pour trouver des candidats. Aujourd’hui, le vendeur peut également être au centre de la démarche pour trouver son propre travail grâce à certains sites internet qui permettent de trouver un emploi en se proposant directement auprès des entreprises, notamment sur des postes de vendeurs.

1. Recruter un vendeur qui aime votre activité

Le premier critère de base consiste à s’intéresser aux intérêts de la personne que vous souhaitez recruter pour occuper un poste de vendeur dans votre entreprise. Si possible, il faut que votre candidat aime votre activité et ce que vous proposez.

2. Recruter un vendeur qui connait vos produits

Pour maitriser efficacement son rôle de vendeur, votre candidat doit maitriser parfaitement le catalogue des produits ou des services proposés par l’entreprise.

Il convient également que votre vendeur connaisse toutes les forces de vos offres, mais également ses faiblesses par rapport à vos concurrents.

3. Recruter un vendeur qui a du contact

Le vendeur est, dans le cadre de son activité professionnelle, en contact quasi permanent avec votre clientèle. Il est donc primordial que votre candidat soit à l’aise lorsqu’il échange avec les clients.

De plus, il doit bien entendu être en mesure de s’exprimer correctement auprès de votre clientèle et avoir une bonne présentation.

Enfin, le candidat doit être sensible aux problématiques des clients, et pas seulement à celle du produit.

4. Recruter un vendeur qui soit persévérant

Votre candidat doit également être quelqu’un de persévérant.

En effet, il ne faut pas oublier qu’une partie des clients qui vous répondent négativement peuvent très bien changer d’avis dans le futur. Les refus essuyés par le vendeur ne doivent donc pas tous être considérés comme définitifs et une partie de votre business peut être généré grâce à de la persévérance.

Toutefois, il ne faut pas que votre démarche soit abusive au risque d’irriter votre clientèle.

5. Recruter un vendeur qui accepte d’être rémunéré en fonction de ses performances

Si votre candidat accepte d’être rémunéré en partie en fonction de ses performances, il s’agit d’un premier élément probant sur sa qualité de vendeur.

En effet, cela signifie qu’il se sent capable de relever le défi et de réussir pour obtenir la rémunération qu’il souhaite. De votre côté, cela vous permet de rémunérer votre vendeur en fonction de ce qu’il vous rapporte.

6. Recruter un vendeur qui soit organisé

Le candidat doit également être quelqu’un d’organisé, il doit gérer son planning correctement. Un acheteur aime généralement bien sentir qu’il soit suivi de près par le vendeur, il n’y a rien de plus agaçant que de devoir appelé un vendeur pour avoir des nouvelles sur l’avancement de son dossier…

Cela permet au chef d’entreprise de suivre le travail de son vendeur et d’obtenir une information pertinente.

 


Pierre Facon – Webmaster du coin des entrepreneurs
Passionné d’entreprenariat, je travaille dans l’expertise comptable sur la métropole lilloise.
Une question ? Rejoignez-nous sur notre forum pour entrepreneurs !


A lire également sur les transmissions d’entreprises :

Recruter un salarié

Comment motiver ses salariés ?

3 commentaires sur “Recruter un bon vendeur”

  1. Direct Emploi

    Il est effectivement primordial d’avoir une bonne force de vente dans une entreprise. C’est cette force de vente qui va permettre d’augmenter le chiffre d’affaires d’une entreprise. On peut soit faire le choix d’un vendeur expérimenté (qui coûtera plus cher) ou bien d’un junior qui faudra donc former.

  2. anne

    Bonjour,
    Le souci c’est qu’au début de l’entreprise on a pas les moyens et le bon vendeur est cher. Meme si on paye beaucoup à la commission, c’est compliqué car le cycle de vente est souvent plus long que le mois. Sur certaines activités on est meme à plus de 9 mois.
    C’est mieux de trouver un associé avec une fibre commerciale (et puis s’il veut bien s’associer c’est qu’il est convaincu par le produit)

    • Pierre F.

      Bonsoir,

      Oui, engager un salarié à effectivement un coût et l’entreprise doit être en mesure de supporter le coût du nouveau vendeur.

      Trouver un associé à la fibre commerciale est effectivement une autre solution mais n’oubliez pas que ce dernier ne travaille pas gratuitement non plus et votre participation au capital sera diminuée.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média