Index » La création d'entreprise » Avant de créer » Le portage » Le portage salarial en 4 points

Le portage salarial en 4 points

Le portage salarial est une solution souvent oubliée par la plupart des entrepreneurs alors que cette solution peut être vraiment intéressante.

Cet article aborde donc le portage salarial à travers 4 points essentiels : en quoi ça consiste ? comment ça fonctionne ? combien ça coûte ? et à qui ça s’adresse ?

 

le portage salarial

 

1. En quoi consiste le portage salarial ?

Le portage salarial est une alternative à la création d’entreprise qui permet à des professionnels d’exercer une activité sans créer d’entreprise. Ce statut leur permet de bénéficier des avantages de l’indépendance et du statut de salarié sans les inconvénients.

Le professionnel « porté » devient salarié de la société de portage salarial en signant un contrat de travail avec celle-ci. Il est autonome dans sa prospection, sa négociation et la réalisation de ses missions. Il facture ses clients à travers la société de portage salarial.

Chaque mois, son chiffre d’affaires lui est versé sous forme de salaire et de frais. Pour ce faire, la société de portage salarial prélève une commission commerciale ainsi que les charges qu’elle reverse aux différentes caisses de cotisation.

En optant pour le portage salarial, le professionnel indépendant est dispensé de contrainte administrative. Les risques liés à son activité sont également limitées.

Ainsi, s’il souhaite mettre fin à son projet, il peut rompre le contrat de travail qui le lie à sa société de portage salarial comme dans un emploi classique.

2. Le fonctionnement du portage salarial

D’un point de vue contractuel, la société de portage salarial met en place deux  contrats avec ses portés : la convention d’adhésion correspond au contrat commercial qui lie le porté à sa société de portage salarial. Elle fixe le cadre de leur collaboration. Le contrat de travail, quant à lui, est déclenché dès la première mission du porté.

Pour ce qui est du client, le porté a la possibilité de fonctionner au devis signé ou au bon de commande. Il peut également mettre en place un contrat de prestation. Ce dernier est fourni dans la majorité des cas par la société de portage salarial.

3. Le coût du portage salarial

En terme de rémunération, celle-ci est calculée en fonction du chiffre d’affaires du porté.  Chaque mois, la société de portage salarial lui verse un salaire en s’acquittant des charges (URSSAF, retraite, prévoyance, etc.) et lui remet un bulletin de paie.

De cette manière, le porté côtise et bénéficie d’une protection sociale : retraite, sécurité sociale, chômage, prévoyance, etc. Au final, le porté perçoit un net à payer équivalent à 50% de son chiffre d’affaires environ. Son net à payer peut être plus important s’il a des frais (achat de fournitures, déplacements professionnels, etc.).

4. Quels sont les professionnels éligibles au portage salarial ?

Le portage salarial peut convenir à toutes les situations professionnelles : indépendants, individus en reconversion professionnelle, salariés, retraités, étudiants, futurs créateurs d’entreprise, etc.

De manière générale, le portage est destiné aux métiers de la prestation intellectuelle non règlementés. Les professionnels les plus représentés dans le cadre du portage sont les consultants, experts et formateurs. D’autres professionnels exercent leur métier régulièrement via cette solution : webmasters, développeurs, graphistes, chefs de projet, chargés de marketing, etc.

 


Caroline Castel
Chargée de communication et marketing web webportage


A lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

5 commentaires sur “Le portage salarial en 4 points”

  1. caroline

    Une question concernant le portage : si l’on perçoit des frais remboursés par la société de portage, que déclare t on aux impôts ? et quelle proportion de frais est acceptée par rapport au Chiffre d’Affaires facturé ?

    • Pierre F.

      Bonjour,

      Il n’y a pas de règle là-dessus, il faut par contre que les frais soient justifiés.

  2. consultant web en portage salarial

    Chose à prendre en compte c’est que le portage est parfait pour vendre ses services et compétences. Par contre la sous traitance est mal vue/venue. le moyen de contournement est de répondre aux appels d’offres avec d’autres portés d’une même agence de portage.

  3. Sonia

    Merci pour cet article. Le portage salarial vous apporte un statut social de salarié, pour une mission qui vous appartient, que vous aurez trouvée et pour laquelle vous restez propriétaire de votre clientèle (précision du Code du Travail). Le portage salarial vous évite de vous inscrire comme indépendant et de conserver toute la qualité sociale du statut social de salarié (maladie, retraite, chômage) sans avoir de contrainte particulière, puisque vous restez libre et autonome comme un indépendant.

  4. lionel@investir-finance

    J’ai un certain nombre de collègues indépendant qui m’ont parlé du portage. Le grand avantage de ce système, c’est aussi de pouvoir présenter des fiches de paye à son banquier pour acheter un logement. En tout cas, c’est ce que j’en comprends.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média