Index » La création d'entreprise » Formes juridiques » Auto-entreprise » Portage salarial ou auto-entrepreneur ?

Portage salarial ou auto-entrepreneur ?

Le portage salarial et le statut auto-entrepreneur sont deux solutions qui permettent de tester une nouvelle activité dans le cas d’une création en solo. Nous allons ici exposer les avantages du portage salarial et du statut auto-entrepreneur puis étudier le choix entre l’une de ces deux options pour tester votre nouvelle activité.

Cet article ne s’adresse pas aux entrepreneurs qui ont un véritable projet d’entreprise (besoin de fonds, besoin d’embaucher, besoin de s’associer…) mais à ceux qui souhaitent tester seuls une idée d’activité.

statut auto-entrepreneur ou portage salarial

Avantages du statut auto-entrepreneur sur le portage salarial

La gestion administrative d’une auto-entreprise est très simple : formalités de création réduites, dispense de comptes annuels, franchise de TVA… L’auto-entrepreneur peut donc se consacrer au lancement de son activité sans perdre de temps sur la partie administrative.

Si le projet ne fonctionne pas, la clôture d’une auto-entreprise est également très simple, ce qui n’est pas le cas en société unipersonnelle (EURL et SASU) par exemple.

Opter pour le statut auto-entrepreneur permet de se sentir d’avantage dans un projet d’entreprise que le portage salarial, qui est en réalité très semblable à une relation salarié – employeur. Le salarié « porté » qui se voit proposer un contrat de plusieurs mois risque de se détourner dans son projet initial.

L’auto-entrepreneur a déjà sa propre entreprise : si elle se développe, il basculera sur un autre statut mais l’organisation est déjà en place. Dans le cas du portage salarial, il faut partir de zéro (sauf pour l’activité) si on décide ensuite de créer sa propre entreprise : création de la structure, mise en place de la comptabilité, des documents administratifs, de la communication…

Avantages du portage salarial sur l’auto-entrepreneur

Le portage salarial permet tout d’abord de bénéficier de la protection sociale du régime général. Le salarié porté a généralement le statut de cadre. L’auto-entrepreneur est quant à lui travailleur indépendant donc moins bien loti à ce niveau.

Ensuite, la personne qui utilise le portage salarial est couverte par l’assurance chômage. Il s’agit d’un gros avantage par rapport au statut auto-entrepreneur qui ne permet pas d’avoir cette couverture.

Débuter en optant pour le portage salarial permet de ne pas se soucier de la gestion administrative de l’entreprise : pas de structure à créer, pas de factures à établir, pas de comptabilité… Les conditions de travail sont quasiment identiques à celle d’un salarié.

De plus, le salarié porté ne prend quasiment aucun risque et il est couvert par une assurance responsabilité civile professionnelle. L’auto-entrepreneur, en tant que travailleur indépendant, a une responsabilité illimitée.

Enfin, contrairement au régime auto-entrepreneur, le portage salarial n’est pas plafonné à un certain montant de chiffre d’affaires.

Choisir entre le portage salarial et l’auto-entrepreneur

Tout d’abord, en fonction de votre nouvelle activité, le choix peut être restreint car le champ d’application du portage salarial est limité : il ne peut être utilisé que pour effectuer de la prestation de services chez une autre entreprise et sur des marchés souvent supérieurs à 1000 euros.

Pour tester une activité commerciale ou artisanale, pour travailler avec des particuliers ou pour proposer de prestations à faibles coûts, vous devrez plutôt vous orienter vers le statut auto-entrepreneur.

L’utilisation du portage salarial est intéressante pour une personne qui débute son activité chez un client principal qui lui propose un contrat, qui n’a pas besoin d’une structure pour travailler et qui a avant tout l’objectif de tester la viabilité de son projet à travers quelques missions de courtes durées (1 ou 2 mois). Pour une mission de longue durée, il vaut mieux opter pour un contrat de travail afin d’éviter les commissions de portage.

Le statut auto-entrepreneur s’adresse plutôt aux porteurs de projets qui ont besoin de créer leur propre structure : une entreprise qui aura sa propre image et qui se fera connaître en tant que tel auprès des clients. L’auto-entrepreneur pourra signer des contrats au nom de son entreprise avec ses partenaires et exerce véritablement le métier de chef d’entreprise.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise 


A lire également sur le coin des entrepreneurs :

3 commentaires sur “Portage salarial ou auto-entrepreneur ?”

  1. Celat

    Bonjour
    L’auto entrepreneur peut il garder la couverture sociale (régime général) qu’il avait quand il était salarié? Si cela n’est pas possible, avec des enfants à charge ça risque de poser problème, y a t-il des alternatives?
    Merci pour votre réponse

    • Pierre F.

      Non si vous passez auto-entrepreneur, vous allez avoir la couverture du régime indépendant.

  2. pianaportage

    Bonjour, vous êtes parfaitement raison la dessus,le portage salariale est totalement bénéfique pour les entreprises.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média