Index » La gestion d'entreprise » Droit commercial » Export » Les aides à l’export

Les aides à l’export

Pour inciter les entreprises à se développer à l’international, de nombreux dispositifs d’aides à l’export existent.

Voici un article sur les principales aides à l’export à destination des entreprises.

les aides à l'export

1. Le prêt de développement export

Le prêt de développement export (PDE) est une aide financière à l’export accordée aux entreprises dans le but de financer leur croissance à l’international.

Les principales caractéristiques du prêt de développement export sont les suivantes :

  • son montant est compris entre 30 000 et 3 000 000 d’euros, et limité aux fonds propres et quasi-fonds propres de l’entreprise,
  • le remboursement du prêt s’échelonne sur 7 ans avec une possibilité de différé de 2 ans,
  • une retenue de garantie égale à 5% du prêt est effectuée,
  • aucune caution personnelle ou autre garantie n’est demandée en contrepartie,
  • il doit être accompagné d’un autre financement équivalent s’il est supérieur à 150 000 euros.

Pour bénéficier d’un prêt de développement export, il convient de s’adresser à Bpifrance.

Nous proposons une fiche d’information détaillée sur cette aide financière à l’export : le prêt de développement export

2. Le crédit d’impôt export

Les entreprises qui engagent des dépenses de prospection commerciale dans le but d’exporter peuvent bénéficier du crédit d’impôt export. Des conditions de taille sont prévues, seules les PME au sens communautaire peuvent bénéficier du crédit d’impôt export.

Les principales caractéristiques du crédit d’impôt export sont les suivantes :

  • il est égal à 50% du montant des dépenses éligibles exposées,
  • les dépenses éligibles correspondent aux dépenses de prospection commerciale : frais de déplacement pour prospecter à l’international, dépenses liées aux VIE, participation aux foires et expositions, promotion des produits et services à l’international…
  • son montant est plafonné à 40 000 euros par an (80 000 euros pour certaines structures).

Afin d’obtenir plus d’informations sur ce dispositif, vous pouvez lire l’article suivant : le crédit d’impôt export

3. L’assurance prospection COFACE pour l’export

L’assurance prospection COFACE permet aux entreprises qui souhaitent se développer à l’international de se garantir contre le risque d’échec. Il ne s’agit pas vraiment d’une aide proprement dite, mais plutôt d’un dispositif intéressant pour les entreprises qui souhaitent se développer en exportant.

Cette garantie couvre les dépenses engagées en vue de prospecter à l’étranger et permet, en cas d’échec, d’être indemnisé jusqu’à hauteur de 75% (le taux varie en fonction de la taille de l’entreprise) du budget des dépenses de prospection. La partie couverte monte jusqu’à 80% pour les entreprises innovantes.

Le montant de l’assurance varie en fonction l’assurance prospection souscrite (premier pas ou classique), la prime se situant entre 2 et 4% du budget des dépenses de prospection.

4. Les aides régionales à l’export

Les régions proposent également plusieurs aides à l’export pour inciter les entreprises à se développer à l’international : subventions, accompagnement…

Pour obtenir plus d’informations sur les aides dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre localisation, de votre activité et de votre projet, vous pouvez consulter le site du ministère du commerce extérieur : exporter.gouv – aides par région

 


Pierre FaconPierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


A lire également sur Le coin des entrepreneurs :

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média