Index » La gestion d'entreprise » Compta - Finance » Comptabilité » Le passif du bilan comptable : qu’est-ce que c’est ?

Le passif du bilan comptable : qu’est-ce que c’est ?

Le passif du bilan comptable figure sur la partie droite du bilan comptable. Il représente l’ensemble de l’endettement de l’entreprise car le passif correspond à ce que l’entreprise doit aux tiers (aux associés, aux prêteurs, aux fournisseurs…).

Le coin des entrepreneurs vous explique à quoi correspond le passif du bilan et ce qu’il contient.

Passif du bilan comptable

Qu’est-ce que le passif du bilan comptable ?

Un passif peut être défini comme étant un élément faisant partie du patrimoine de l’entreprise et qui a une valeur négative pour celle-ci. C’est le contraire des éléments d’actifs, qui sont des éléments du patrimoine de l’entreprise ayant une valeur positive pour celle-ci (voir ici : l’actif du bilan).

Les éléments figurant au passif du bilan constituent les ressources de l’entreprise qui servent à financer l’actif. Ils sont regroupés par postes en fonction de leur nature :

  • les capitaux propres : apports en capital, résultats accumulés…
  • les dettes à moyen et long terme : emprunts à moyen et long terme, apports en compte courant d’associé bloqués…
  • les dettes à court terme : dettes fournisseurs, dettes fiscales et sociales…

Les éléments figurant en haut du passif ont des cycles longs (plusieurs exercices) alors que ceux figurant en bas du passif ont des cycles courts (quelques jours, semaines ou mois).

Détail des éléments figurant au passif du bilan

On retrouve principalement au passif du bilan : les capitaux propres, les provisions pour risques et charges, les dettes et les charges à payer.

Les capitaux propres

Les capitaux propres correspondent aux ressources stables de l’entreprise. On y retrouve notamment les apports en capital effectués par les associés (pour les sociétés) ou par l’entrepreneur individuel, les résultats accumulés non distribués, les primes d’émission ainsi que le résultat de l’exercice clos (bénéfice ou perte).

On y retrouve également les provisions réglementées, qui résultent de l’application en comptabilité de dispositions légales.

Pour aller plus loin : les capitaux propres de l’entreprise

Les provisions pour risques et charges

Les provisions pour risques et charges sont destinées à enregistrer des dettes probables, dont le montant ou l’échéance ne sont pas connus de façon précise.

Une telle provision est constatée à partir du moment où un risque lié à un évènement antérieur à la clôture de l’exercice existe, mais dont la réalisation est incertaine. Voici quelques exemples : un litige sur un redressement fiscal ou social, un litige en cours avec un salarié ou un client…

Les dettes et les charges à payer

Les dettes de l’entreprise figurent au passif du bilan comptable, elles sont regroupées en plusieurs catégories :

  • les dettes financières, constituée essentiellement par le montant des emprunts restants dus et les apports effectués en compte courant d’associé ;
  • les dettes fournisseurs ;
  • les dettes fiscales et sociales (TVA, impôt sur les sociétés, salaires, charges sociales…) ;
  • les autres dettes qui ne font pas partie des catégories ci-dessus.
  • les charges à payer, qui correspondent aux dettes certaines dont le montant et l’échéance sont estimables avec une incertitude moindre qu’une provision.

Enfin, il est également possible d’avoir au passif des produits constatés d’avance. Il s’agit de la quote-part d’un produit comptabilisé sur l’exercice mais qui concerne l’exercice suivant.

Exemple de tableau de la partie passif du bilan

Exemple de passif avant répartition (système de présentation de base)

exemple de passif avant répartition

Exemple de passif avant répartition (système de présentation abrégé)

exemple de passif avant répartition (système abrégé)

Règles importantes liées au passif du bilan

Le bilan comptable est présenté avant affectation du résultat de l’exercice, dont le montant figure au passif du bilan dans les capitaux propres. Après affectation du résultat, seule la quote-part non distribuée figurera toujours dans les capitaux propres. Le dividende distribué vient diminuer le montant des capitaux propres.

En fonction des règles de présentation adoptée par l’entreprise (présentation de base ou présentation simplifiée), les informations figurant au passif seront plus ou moins détaillées.  Une présentation développée est également possible. Le contenu obligatoire est prévu par les articles L821-1 et L821-2 du PCG en cas de présentation de base, et par l’article L822-1 en cas de présentation simplifiée.

L’équilibre du bilan doit toujours être respecté : Actif = Passif.

Pour faciliter la compréhension du passif, il convient de s’aider des informations figurant dans l’annexe comptable.

Dans le bilan, chacun des postes figurant au passif doit comporter l’indication du chiffre relatif au poste correspondant au titre de l’exercice ainsi que celui de l’exercice précédent (sauf pour le premier exercice de l’entreprise).

Enfin, le bilan d’ouverture d’un exercice doit correspondre au bilan de clôture de l’exercice précédent avant répartition (principe d’intangibilité du bilan d’ouverture). Les éléments figurant au passif du bilan à la clôture de l’exercice doivent donc correspondra exactement à ceux y figurant à l’ouverture de l’exercice.

 

A lire également sur le thème de la comptabilité :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média