Index » La création d'entreprise » Business plan » Prévisionnel financier » Pourquoi et comment faire un prévisionnel financier ?

Pourquoi et comment faire un prévisionnel financier ?

Le prévisionnel est un document incontournable dans le cadre d’une création ou reprise d’entreprise. Un soin particulier doit être accordé à la rédaction du prévisionnel, qui permettra notamment de mesurer la rentabilité du projet sur une période de 3 ans généralement, de déterminer, le besoin en financement qui en découle, et les capacités de la future entreprise à rembourser un éventuel emprunt.

Nous verrons donc dans un premier temps quelles sont les raisons de faire un prévisionnel et ensuite comment procéder pour faire un prévisionnel.

Faire un prévisionnel

Qu’est-ce qu’un prévisionnel financier ?

Le prévisionnel financier correspond à l’étude chiffrée figurant dans le business plan d’un projet de création, de reprise ou de développement d’entreprise. Il comporte de nombreux tableaux financiers parmi lesquels :

  • le compte de résultat prévisionnel,
  • le bilan prévisionnel,
  • le plan de trésorerie,
  • le plan de financement,
  • et le calcul d’indicateurs financiers (BFR, CAF…).

La traduction financière du projet est une démarche qui intéresse à la fois les porteurs de projet et les parties prenantes au projet (investisseurs, banques…).

Pour quelles raisons faire un prévisionnel financier ?

La réalisation d’un prévisionnel financier est une démarche justifiée à plusieurs niveaux, tout d’abord d’un point de vue interne, afin d’étudier financièrement le projet concerné, puis d’un point de vue externe pour convaincre les différents participants au projet.

Faire un prévisionnel permet à l’entrepreneur :

  • De mesurer le risque attaché à son projet de création d’entreprise ;
  • D’avoir des objectifs à atteindre, une référence sur laquelle le créateur pourra s’appuyer pour voir si l’activité réelle est conforme à ce qui a été prévu.
  • De déterminer, de façon chiffrée, si son projet de création permet de générer des bénéfices. Il pourra ainsi être alerté sur le fait que son projet ne dégage pas suffisamment de rentabilité et que certains aspects doivent être retravaillés ;
  • Faire un prévisionnel sera, en référence à l’alinéa précédent, un moyen pour l’entrepreneur d’éviter de se lancer dans une aventure vouée à l’échec. Le prévisionnel peut donc être également vu comme étant, au-delà d’un outil de prévisions, un moyen de prévention contre le projet sans réelles perspectives financières.
  • Il permet ensuite de déterminer le montant des financements qui seront nécessaire à la mise en place de l’entreprise et d’anticiper ainsi d’éventuels problèmes de trésorerie ;
  • Faire un prévisionnel est aussi un moyen d’attirer des investisseurs, qui auront une vue financière du projet. Ils auront ainsi une idée de la rentabilité du projet, préoccupations majeures de ces derniers ;

Dans la plupart des cas, nous constatons que pour les entrepreneurs, faire un prévisionnel est un moyen d’obtenir en financement, en ayant parfois tendance à sortir de la réalité et à faire en sorte que le document affiche du bénéfice et une évolution d’activité difficilement réalisable. On estime à 90% le nombre de prévisionnels trop optimistes par rapport à ce qui se passe en réalité.

Pour l’entrepreneur, faire un prévisionnel, c’est donc bien plus qu’un simple document à remettre au banquier pour obtenir un financement. Le prévisionnel doit permettre d’analyser la rentabilité du projet, d’attirer le créateur sur les points forts et les points faibles de l’activité envisagée, et de disposer d’un outil de travail important pour piloter son entreprise durant ses premières années d’activité.

Comment faire un prévisionnel financier ?

Faire un prévisionnel financier nécessite d’avoir de bonnes connaissances en comptabilité et en fiscalité. Il n’est donc pas aisé pour tout le monde de bâtir un prévisionnel de qualité.

Il faudra dans un premier temps, pour faire un prévisionnel, déterminer le chiffre d’affaires prévisionnel et les dépenses prévues dans le cadre du projet de création d’entreprise.

Pour déterminer son chiffre d’affaires prévisionnel, l’entrepreneur peut s’appuyer sur son étude de marché, dont l’un des objectifs est d’évaluer ce dernier. Il est également possible de se situer en analysant le volume d’activité généré par les concurrents directs.

Au niveau des dépenses prévisionnelles, l’entrepreneur devra ici faire l’inventaire de l’ensemble des charges dont il devra faire face pour mener à bien son projet. Quels sont les besoins nécessaires pour parvenir au chiffre d’affaires prévu ? Quelles sont les montants à prévoir pour obtenir ces besoins ? Faut-il du personnel ? Un local ?…

Après avoir tout recensé, il faut construire les tableaux de prévisions dont les principaux sont les suivants : Le compte de résultat, le bilan, les soldes intermédiaires de gestion, le budget prévisionnel et les tableaux de trésorerie. Ce n’est qu’après avoir monté ces états de gestion que le prévisionnel est réalisé, l’analyse financière du projet pourra alors débuter.

Lorsque le projet de prévisionnel financier est établi, il est alors temps de le faire valider et, le cas échéant, corriger avec un professionnel compétent.

Pour vous accompagner dans votre projet, nous vous proposons de rencontrer gratuitement un de nos partenaires de confiance près de chez vous :

Rencontrer gratuitement un expert-comptable

A lire également sur le business plan :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


2 commentaires sur “Pourquoi et comment faire un prévisionnel financier ?”

  1. OUEDRAOGO ADAMA dit :

    Merci pour ces informations précieuses

  2. bouhedli dit :

    Merci pour ces précieuses informations !

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média