Index » La création d'entreprise » Business plan » Comment faire le business plan d’une start-up ? Nos conseils

Comment faire le business plan d’une start-up ? Nos conseils

La réalisation du business plan est une étape incontournable pour tout entrepreneur, son importance est encore plus accentuée dans le cas d’une start-up étant donné qu’il va généralement falloir convaincre des investisseurs afin de compléter le financement du projet.

Faire le business plan d'une start-up

L’utilité du business plan pour une start-up

Le business plan permet aux startupeurs de matérialiser, de structurer et de présenter leur projet ainsi que leurs objectifs financiers. Il doit être réalisé dès le début du projet puis mis à jour continuellement. Voici trois utilités essentielles :

  1. Tout d’abord, le business plan permet de construire son projet de création d’entreprise, d’étudier sa faisabilité financière et sa rentabilité, puis de servir d’outil de pilotage lorsque l’activité démarre.
  2. Ensuite, dans le cadre d’une start-up, le business plan constitue un document incontournable pour convaincre les investisseurs d’apporter leur contribution au projet.
  3. Enfin, lorsque les fondateurs de la start-up envisagent de solliciter des dispositifs d’aide à la création et/ou de participer à des concours de création d’entreprise, un business plan bien construit est indispensable.

De quoi se compose le business plan d’une start-up ?

Un business plan est composé de deux grandes parties, la première présente le projet économiquement et la seconde le traduit financièrement. Il ne doit pas être trop long, une trentaine de pages grand maximum, et ne pas comporter trop d’annexes.

On doit y retrouver les principaux éléments suivants :

  • l’executive summary,
  • la présentation des produits et des services,
  • la présentation du marché et du business model,
  • la présentation des porteurs de projet et des équipes mobilisées,
  • la présentation du montage financier, juridique et fiscal,
  • la présentation de l’avancement du projet et du calendrier,
  • le compte de résultat prévisionnel,
  • le bilan prévisionnel,
  • le plan de financement,
  • le tableau de trésorerie,
  • les indicateurs financiers importants.

L’executive summary

Le business plan commence par l’executive summary, qui consiste en une synthèse du projet. Il doit être court et susciter l’intérêt du lecteur pour lui donner envie de découvrir le projet en détail.

La présentation du marché et du business model

L’étude du marché est un élément incontournable du business plan, on doit notamment retrouver dans cette partie la description du marché visé, l’analyse de la concurrence et l’étude des tendances.

Après avoir présenté le marché, le business plan explique le business model, c’est-à-dire comment la start-up compte vendre ses produits ou services, et comment elle compte gagner de l’argent.

La présentation des porteurs de projet et des équipes mobilisées

La présentation des fondateurs et des équipes est importante, elle est scrutée avec attention par les investisseurs qui ont besoin de s’assurer que l’équipe a les compétences et l’expérience nécessaires pour mener à bien le projet.

La présentation du montage financier, juridique et fiscal

Cette partie est consacrée à la présentation technique du montage de la start-up : quel est le statut juridique choisi ? quel est la fiscalité applicable ? comment est réparti le capital social ? quelles sont les financements mobilisés ?…

La présentation de l’avancement du projet et le calendrier

Dans le business plan d’une start-up, il est nécessaire de faire un point sur l’avancement du projet : qu’est-ce qui a déjà été réalisé (opérations de recherche et développement, phase de test, retours utilisateurs…) ? quelles sont les entités avec lesquelles les fondateurs sont en contact (clients, fournisseurs, organismes de soutien à la création…) ?qu’est-ce qu’il reste à faire ? quel est le calendrier d’exécution des travaux prévus ?

Le compte de résultat prévisionnel

On commence généralement la partie financière du business plan par le compte de résultat prévisionnel, qui met en évidence le résultat des activités de la start-up sur la période de prévision. Quelle est la richesse créée par l’entreprise sur la période et d’où provient-elle ?

Cet état financier reprend l’ensemble des produits (chiffre d’affaires, subventions…) et des charges (achats, frais généraux, salaires et charges sociales…) par exercice, puis aboutit au calcul du résultat (bénéfice ou perte).

Le bilan prévisionnel

Le bilan prévisionnel présente l’état du patrimoine de l’entreprise à l’issue de chaque exercice sur la période des prévisions. Un bilan contient l’ensemble des éléments d’actifs, qui correspondent à ce que l’entreprise possède (investissements, stocks, créances, trésorerie…) et l’ensemble des éléments passifs, qui correspondent à ce qui appartient aux tiers (capital social, réserves, dettes financières, dettes fournisseurs, dettes fiscales et sociales…).

Le plan de financement

Le plan de financement est un état financier qui présente l’équilibre financier du projet. On y retrouve l’ensemble des besoins à financer, et en contrepartie l’ensemble des ressources financières allouées au projet.

Le tableau de trésorerie

Le tableau de trésorerie, établi de préférence mois par mois, mesure l’évolution de la trésorerie de la start-up en fonction des hypothèses retenues. On retrouve dans cet état financier l’ensemble des encaissements (paiements clients, apports en capital, apports en compte courant…) et l’ensemble des décaissements (paiements fournisseurs, remboursements de crédit, paiement des salaires…).

Les indicateurs financiers importants

Enfin, la partie financière du business plan d’une start-up comporte généralement plusieurs indicateurs financiers importants.

Il y a tout d’abord les éléments classiques, par exemple le fonds de roulement (FR), le besoin en fonds de roulement (BFR) et la capacité d’autofinancement (CAF), puis d’autres ratios plus spécifiques au secteur d’activité de la start-up, par exemple pour les projets web : le panier moyen, le coût d’acquisition client, le taux de marge, le taux de conversion…

Budgétiser les aides fiscales et sociales en faveur des start-up innovantes

Les start-up ayant des projets innovants, notamment ceux qui comportent des dépenses de recherche – développement, peuvent prétendre à plusieurs dispositifs fiscaux et sociaux en faveur de l’innovation, tels que le crédit d’impôt recherche, le crédit d’impôt innovation ou le statut de jeune entreprise innovante.

Nous conseillons d’intégrer ces aides fiscales et sociales dans le business plan uniquement lorsque l’on a la certitude de pouvoir en bénéficier. Egalement, l’appui d’un expert-comptable est important pour appréhender ces dispositifs complexes, tant dans leur éligibilité que dans leur calcul.

Comment réaliser le business plan de sa start-up ?

Il existe plusieurs solutions possibles pour construire un business plan :

  • La présentation et la description du projet peuvent être effectuée sur un word, de nombreux modèles sont téléchargeables sur internet. Il existe ensuite des applications spécialement conçues pour construire un business plan.
  • La partie financière peut être construite au moyen d’un tableau comme excel ou grâce à une application spécialement conçue pour établir des prévisionnels financiers. Cette dernière solution est à privilégier pour se faciliter la tâche et éviter les erreurs.

Egalement, les fondateurs de la start-up peuvent compter sur leur expert-comptable pour la construction du business plan, ainsi que sur certains organismes de soutien à la création d’entreprise qui peuvent mettre à disposition des applications.

Enfin, il peut être intéressant de reprendre les grandes lignes du business plan sur un powerpoint lorsqu’il est prévu de présenter le projet à des investisseurs.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média