Index » La gestion d'entreprise » Compta - Finance » Finance » Excédent brut d’exploitation : définition, utilité et calcul

Excédent brut d’exploitation : définition, utilité et calcul

L’excédent brut d’exploitation est un indicateur financier important pour le chef d’entreprise, il permet d’avoir un aperçu de la rentabilité économique générée par l’entreprise grâce à son activité courante.

l'excédent brut d'exploitation

Qu’est-ce que l’excédent brut d’exploitation ?

L’excédent brut d’exploitation correspond à la ressource d’exploitation dégagée par l’entreprise sur une période d’activité. Il s’agit de la part de la valeur ajoutée produite qui revient à l’entreprise et aux apporteurs de capitaux. L’excédent brut d’exploitation est un élément important à apprécier lors de l’analyse d’un compte de résultat.

L’excédent brut d’exploitation est un indicateur que l’on peut retrouver dans les comptes annuels et dans le prévisionnel financier, il est généralement mis en évidence avec les soldes intermédiaires de gestion.

Cet indicateur peut également être négatif, on parle dans ce cas d’une insuffisance brut d’exploitation.

Exemple de tableau comprenant l’excédent brut d’exploitation

Voici un exemple de tableau financier (les soldes intermédiaires de gestion) où l’on retrouve le calcul de l’excédent brut d’exploitation :

Exemple de tableau de calcul de l'excédent brut d'exploitation

Comment calculer l’excédent brut d’exploitation ?

L’excédent brut d’exploitation peut être calculé de deux manières différentes : directement ou à partir de la valeur ajoutée.

Calcul direct de l’excédent brut d’exploitation

Le calcul direct de l’excédent brut d’exploitation est effectué à partir des comptes utilisés en comptabilité :

EBE = comptes de produits (classes 70 à 74) – comptes de charges (classes 60 à 64)

Calcul de l’excédent brut d’exploitation à partir de la valeur ajoutée

L’excédent brut d’exploitation peut être également calculé à partir de la valeur ajoutée de l’entreprise :

EBE = valeur ajoutée + subventions d’exploitation (comptes 74) – comptes 63 et 64

  • Les comptes de la classe 63 correspondent aux charges liées aux impôts, taxes et versements assimilés,
  • Les comptes de la classe 64 correspondent aux charges de personnel (salaires et charges sociales notamment)

Excédent brut d’exploitation : quelles conclusions en tirer ?

L’excédent brut d’exploitation traduit la performance industrielle et commerciale de l’entreprise. Il représente la ressource crée par l’entreprise indépendamment :

  • de son système d’amortissement,
  • de son financement car on ne tient pas compte des produits financiers et des charges financières,
  • des événements exceptionnels.

Cet indicateur financier doit être utilisé par maîtriser les coûts de l’entreprise. A ce titre, des comparaisons avec les performances des exercices précédents, avec les statistiques du secteur et avec les chiffres des concurrents à proximité sont indispensables.

Une insuffisance brute d’exploitation (EBE négatif) est un signe grave pour une entreprise, cela signifie qu’elle perd de l’argent sur son activité courante.

 

A lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média