Index » La gestion d'entreprise » Droit du travail » Embaucher en CDI ou CDD ? Comment choisir ?

Embaucher en CDI ou CDD ? Comment choisir ?

L’entrepreneur qui souhaite embaucher, surtout quand il s’agit des premiers recrutements, est confronté au problème suivant : faut-il embaucher en CDI ou en CDD ?

Nous allons vous donner dans cet article quelques pistes pour vous aider à faire votre choix entre une embauche en CDI ou en CDD.

embaucher en CDI ou CDD ?

Les caractéristiques du CDI

Voici les principaux avantages et inconvénients du CDI :

Principaux avantages du CDI

Le CDI est un engagement à long terme avec le salarié, il s’agit donc d’un avantage pour l’employeur qui envisage une collaboration pérenne.

De plus, proposer un CDI est un argument qui a son importance pour les candidats potentiels. Lorsque ces derniers ont plusieurs opportunités, ils donneront leur priorité aux postes en CDI.

L’employeur qui propose un CDI obtient souvent la reconnaissance du salarié, ce dernier bénéficie ainsi d’une sécurité importante à titre personnel, peut avoir accès au crédit…

L’employeur peut prévoir un préavis relativement long dans le cadre d’un CDI (de 2 à 4 mois en fonction du statut du salarié) et peut le renouveler une fois (sans que le préavis ne puisse excéder au total une durée de 4 à 8 mois en fonction du statut du salarié).

Principaux inconvénients du CDI

Pour mettre fin à un CDI (lorsque le salarié ne l’envisage pas), l’employeur n’a pas d’autres choix que de procéder à un licenciement, une procédure est à respecter et ce cas de rupture du contrat de travail peut engendrer un coût important pour l’entreprise.

Pour proposer un CDI, l’entreprise doit avoir de bonnes perspectives à moyen et long terme. Proposer un CDI pour un accroissement temporaire d’activité de quelques mois seulement est un risque financier.

Enfin, un salarié en CDI peut démissionner et donc quitter l’entreprise à tout moment.

Les caractéristiques du CDD

Voici les principaux avantages et inconvénients du CDD :

Principaux avantages du CDD

Le principal avantage du CDD est qu’il prend fin à la date convenue, contrairement au CDI. Le contrat se termine sans que l’employeur n’ait une justification à donner ou une procédure à respecter.

Le salarié peut difficilement mettre fin au CDD, seuls certains cas bien précis le permettent, comme pour accepter un CDI par exemple. Il ne peut donc pas démissionner et doit aller au bout du contrat, l’accord de l’employeur étant nécessaire pour rompre le contrat de travail.

Le salarié en CDD dispose des mêmes droits que les salariés en CDI : mutuelle, tickets restaurants, avantages comité d’entreprise, remboursement des frais de transport…

Principaux inconvénients du CDD

Pour proposer un CDD à un futur salarié, il faut être en mesure de pouvoir justifier son utilisation car ce contrat n’est utilisable que dans certains cas précis (augmentation temporaire de l’activité, remplacement d’un salarié…).

Le salarié employé en CDD peut mettre fin à son contrat de travail à tout moment si un autre employeur lui propose un CDI.

L’employeur qui embauche un salarié en CDD ne permet pas à cette personne d’être dans des conditions de travail optimales : ce dernier n’a aucune certitude d’être dans l’entreprise à long terme et c’est une situation moins confortable à titre personnel qu’un CDI.

La période d’essai prévu dans un CDD est assez courte:

  • 2 semaines maximum pour les CDD de moins de 6 mois, renouvelable une fois,
  • 1 mois maximum pour les CDD de plus de 6 mois, renouvelable une fois.

Enfin, le coût est plus important pour l’employeur. Ce dernier doit notamment verser à la fin du CDD :

  • une indemnité compensatrice de congés payés égale à 10% de la rémunération brute versée en application du CDD,
  • et une indemnité de précarité allant de 6 à 10% de la rémunération brute versée en application du CDD.

Choisir entre le CDI ou le CDD

On retrouve généralement les deux situations suivantes :

  • Si les perspectives de votre entreprise sont bonnes, que vous avez besoin de quelqu’un sur du long terme et que vous avez vraiment trouvé une personne intéressante, le choix du CDI sera sans doute plus approprié.
  • Si votre entreprise connait une période de hausse d’activité mais que vous ne disposez d’aucune visibilité à moyen ou long terme ou si vous devez remplacer un salarié temporairement, le CDD est plus adapté. Rien ne vous empêche par la suite de proposer un CDI à votre salarié en CDD.

Les motifs de recours au CDD brident le choix du chef d’entreprise. En effet, le CDD ne peut être proposé que pour des motifs bien précis et le non-respect de cette condition peut entraîner la requalification du contrat en CDI.

Pour l’embauche d’un premier salarié, il est plus sécurisant de commencer par proposer un CDD car la maîtrise des coûts est un facteur de réussite essentiel d’une création d’entreprise.

Dans tous les cas, il convient de faire valider vos choix par un professionnel. N’hésitez donc pas à échanger sur le sujet avec votre expert-comptable avant de prendre votre décision.

 

A lire également sur Le Coin des Entrepreneurs :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média