Index » La création d'entreprise » Financement » La banque » Création d’entreprise : réussir sa demande de financement

Création d’entreprise : réussir sa demande de financement

Lorsque votre projet de création d’entreprise nécessite l’obtention d’un financement bancaire en plus de vos apports personnels (apport en capital ou en compte courant), il est possible de s’adresser à son banquier afin de demander un financement professionnel.

réussir sa demande de financement professionnel

Le contact établi lors du rendez-vous avec le banquier est essentiel, c’est pour cela qu’il est indispensable de préparer cet entretien afin de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir un financement.

Le coin des entrepreneurs vous donne plusieurs conseils afin de préparer au mieux cet entretien et de réussir à obtenir votre financement bancaire.

Un projet sérieux, travaillé et maîtrisé

Une attention particulière est nécessaire au niveau du montage et de la présentation de votre business model. Il s’agit de l’élément central du projet de création d’entreprise, qui doit préciser clairement comment l’entreprise va créer de la valeur.

Tous les points techniques en lien avec votre business model doivent être maîtrisés :

  • l’activité de l’entreprise,
  • la stratégie,
  • le marché visé,
  • la clientèle potentielle et la clientèle visée,
  • l’état de la concurrence,
  • les caractéristiques des produits et services vendus,
  • le mode de distribution de l’offre (réseaux),
  • les avantages concurrentiels.

L’objectif consiste ici à convaincre le destinataire de la faisabilité et de la cohérence de votre projet, ainsi que votre capacité à le mener.

Un business plan complet

Le business plan présenter en détail le projet de création d’entreprise à travers deux parties, la première est consacrée aux aspects économiques et la seconde est axée sur les aspects financiers.

Voici les parties importantes d’un business plan :

  • introduction du business plan (executive summary),
  • présentation du business model, du marché visé, de l’état de la concurrence,
  • curriculum vitae du créateur et des principaux intervenants,
  • mise en valeur des compétences du chef d’entreprise (réseau de relation, savoir-faire, atouts),
  • structure juridique choisie, composition de l’actionnariat, présentation de l’équipe de direction,
  • montage financier du projet de création,
  • prévisionnel financier : compte de résultat prévisionnel, bilan prévisionnel, plan de financement, budget de trésorerie…

Un prévisionnel sain, équilibré et crédible

Un bon modèle économique n’est pas suffisant pour obtenir une réponse favorable à votre demande de financement, il est nécessaire d’établir un prévisionnel pour traduire le projet financièrement.

L’appui d’un professionnel peut vous être d’une grande utilité afin de présenter un prévisionnel de qualité.

Un projet correctement chiffré

L’ensemble des chiffres que vous mentionnez dans votre business plan doivent être justifiés. Un prévisionnel établi avec des données non crédibles n’a d’intérêt pour personnes, que ce soit pour le créateur d’entreprise ou les destinataires.

Il faut veiller à recenser l’ensemble des dépenses nécessaires à la mise en place et à l’exercice de l’activité. Les montants importants doivent idéalement être appuyés par des devis ou d’autres justificatifs. Le calcul de votre besoin de financement est également important pour vous, afin de déterminer le financement nécessaire au projet. Toute erreur à ce niveau peut entraîner des difficultés, voire conduire à un échec.

La rentabilité du projet de création d’entreprise

Il est nécessaire que le projet du créateur d’entreprise soit rentable. SI ce n’est pas le cas, il n’y a aucun intérêt à le poursuivre.

De plus, même si l’activité génère un profit, il faut que celui-ci soit suffisant pour que vous puissiez vivre correctement de votre activité.

Il est préférable de budgétiser votre rémunération dans le prévisionnel, c’est une information qui attire l’attention du banquier ou dont l’absence peut susciter des interrogations.

La structure financière du projet de création d’entreprise

La structure financière de votre projet doit être équilibrée, le banquier s’attardera notamment sur ces informations :

Idéalement, vous devez être en mesure de présenter une situation financière au moins à l’équilibre même si on prévoit un scénario légèrement pessimiste.

Vous pouvez par exemple vous poser la question suivante : l’entreprise peut-elle rembourser son prêt dans l’hypothèse où le chiffre d’affaires réel est inférieur de 20% à ce qui est budgétisé ?

La répartition du financement et les garanties

Un créateur d’entreprise a beau avoir un business plan irréprochable, l’acceptation d’une demande de financement bancaire est systématiquement liée à un apport financier direct de l’entrepreneur et/ou à l’octroi de garanties.

Voici quelques points importants au sujet du montage financier :

  • les apports personnels du créateur d’entreprise doivent idéalement représenter au moins 25 à 30% du montant financement global,
  • les apports en compte courant d’associé seront pris en considération par la banque, mais on vous demandera de les bloquer sur une durée équivalente à celle du prêt,
  • en fonction des cas, des garanties supplémentaires vous seront demandées pour obtenir le prêt professionnel. Il peut par exemple s’agir d’une personne qui se porte caution ou d’une hypothèque sur un bien immobilier.

En cas de besoin, nous vous proposons de rencontrer gratuitement un de nos partenaires de confiance près de chez vous :

Rencontrer gratuitement un expert-comptable

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


2 commentaires sur “Création d’entreprise : réussir sa demande de financement”

  1. ZONGO Alphonse

    Bonjour,
    Je suis à la recherche de moyens financiers pour entreprendre.
    Je veux créer mon entreprise et les fonds me manquent.
    Merci bien.
    A bientôt!

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Je vous conseille de vous rendre à la CCI afin de rencontrer un conseiller et de faire le point sur les dispositifs existants.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média