Index » La création d'entreprise » Formalités de création » Créer une EURL ou une SASU, combien ça coûte ?

Créer une EURL ou une SASU, combien ça coûte ?

L’entrepreneur qui souhaite exercer son activité en société unipersonnelle peut créer une EURL ou une SASU. Les formalités de création étant plus nombreuses et complexes que dans le cadre d’une entreprise individuelle, les coûts à supporter pour créer une EURL ou une SASU sont plus importants.

Nous faisons le point sur les coûts que vous devez prévoir pour créer une EURL ou une SASU.

Le coût de la création d'une EURL ou d'une SASU

Le coût du stage de préparation à l’installation

Si vous demandez votre immatriculation au répertoire des métiers à l’occasion de la création de votre EURL ou de la création de votre SASU, vous allez devoir suivre un stage obligatoire de préparation à l’installation.

Le coût à prévoir pour le suivi du stage de préparation à l’installation est d’à peu près 200 euros hors taxes.

Des cas de dispense de stage existent toutefois, notamment pour les entrepreneurs qui ont déjà géré une entreprise.

Les coûts liés à l’externalisation de la création de votre EURL ou SASU

Pour créer votre EURL ou votre SASU, vous avez le choix entre deux solutions :

  • Vous déléguez la création de votre société à un professionnel (un avocat, un notaire ou un expert-comptable). Dans ce cas, vous allez devoir payer des honoraires au professionnel missionné. Le coût à prévoir dépend des caractéristiques de votre création et des prix pratiqués par le cabinet, il convient de demander un devis. Une prestation de ce type est en général facturée aux alentours de 1000 euros hors taxes hors débours.
  • Vous gérez vous-même de la création de votre société. Vous économiserez dans ce cas le coût lié à l’intervention d’un professionnel sur votre création d’entreprise.

Il est également possible de ne déléguer qu’une partie de la création, notamment la rédaction des statuts de votre EURL ou SASU.

Le coût de l’intervention éventuelle d’un commissaire aux apports

Lorsque vous réalisez des apports en nature à une EURL ou une SASU, vous devrez la plupart du temps désigner obligatoirement un commissaire aux apports. En contrepartie de l’exercice de sa mission et de l’établissement de son rapport, le commissaire aux apports vous remettra une facture d’honoraires.

Le coût de l’intervention du commissaire aux apports dépend de l’étendue de sa mission. Il faut demander quelques devis à des professionnels habilités pour obtenir une estimation de ce coût.

Les coûts de publication de l’avis de constitution de votre EURL ou SASU

Lorsque vous créez une EURL ou une SASU, vous devez obligatoirement publier un avis de constitution de société dans un journal d’annonces légales.

Que vous vous chargez vous-même de la création de votre société ou que vous sous-traitez ces démarches à un professionnel, des frais seront engagés pour publier l’avis de constitution. Soit vous allez les payer vous-même, soit le professionnel missionné en tiendra compte dans sa facture d’honoraires.

Le coût exact à prévoir au niveau de la publication de votre avis de constitution dépend de la taille de votre annonce légale et du journal sélectionné. Généralement, le coût de la publication de l’avis de constitution se situe généralement entre 100 et 200 euros hors taxes.

Pour vous permettre de publier cet avis à moindre coût, nous proposons un service partenaire en ligne avec pour objectif de proposer les tarifs les plus bas possibles :

Les coûts de greffe pour la création de votre EURL ou SASU

A l’occasion du dépôt de la demande d’immatriculation de votre EURL ou de votre SASU, vous devez vous acquitter des frais de greffe.

Pour créer une EURL ou une SASU, le coût des frais de greffe est égal à 41,50 euros.

Les coûts supplémentaires à prévoir pour la création de votre EURL ou SASU

Ensuite et suivant les cas, plusieurs autres coûts peuvent venir augmenter le budget consacré à la création de votre EURL ou SASU. Voici quelques coûts supplémentaires possibles :

  • Les dépenses liées au dépôt de marque ou de brevet ;
  • Les dépenses liées à l’acquisition d’une licence, d’une carte, d’un titre et au suivi de toute formation obligatoire pour exercer l’activité ;
  • Les dépenses liées à l’opération d’acquisition d’un fonds de commerce.

Nous vous informons plus en détail sur le budget à prévoir pour une EURL dans ce dossier : Combien coûte la création et le fonctionnement d’une EURL ?

Récupérer les montants avancés pour les coûts de création de l’EURL ou de la SASU

Si vous avez supporté personnellement les coûts de création de votre EURL ou de votre SASU, vous pouvez obtenir un remboursement de ces dépenses par votre société dès lors que celle-ci sera immatriculée.

Pour cela, il est nécessaire de procéder à une reprise des actes accomplis pour le compte de votre société en formation.

A lire également sur la création d’une EURL ou d’une SASU :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média