Index » La gestion d'entreprise » Compta - Finance » Comptabilité » La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP)

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP)

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) est une technique comptable d’évaluation des stocks de l’entreprise qui permet de calculer le coût unitaire moyen d’un produit à l’occasion de chaque entrée en stock ou en fin de période.

Ce dossier vous explique en quoi consiste la méthode du coût unitaire moyen pondéré, comment le calculer à chaque nouvelle entrée ou à chaque fin de période, et vous propose deux exemples de calcul.

Le coût unitaire moyen pondéré (CUMP) : définition, calcul et exemple

Qu’est-ce que la méthode du coût unitaire moyen pondéré ?

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) consiste à calculer un coût moyen pondéré en divisant le total des coûts d’acquisition par le total des quantités acquises. Il s’agit d’une technique comptable de valorisation des stocks reconnue fiscalement, la seconde étant la méthode PEPS.

Le calcul du coût unitaire moyen pondéré peut être effectué :

  • soit à l’occasion de chaque entrée en stock (notamment dans le cas des inventaires permanents),
  • soit à chaque fin de période (notamment dans le cas des inventaires intermittents, qui correspond souvent à la durée moyenne de stockage.

La méthode du coût unitaire moyen pondéré (CUMP) est généralement utilisée pour la valorisation de stock de matières non périssables et pouvant être stockées sur une longue période. En pratique, le coût unitaire moyen pondéré est calculé automatiquement par l’application de gestion des stocks utilisée par l’entreprise.

Le coût unitaire moyen pondéré à chaque entrée en stock

L’entreprise peut mettre à jour le coût unitaire moyen pondéré d’un produit à l’occasion de chaque nouvelle entrée en stock. A chaque nouvelle entrée, le coût moyen est ajusté pour tenir compte de la nouvelle entrée de produits à un prix donné.

Calcul du coût unitaire moyen pondéré à chaque entrée en stock

Le coût unitaire moyen pondéré calculé automatiquement à chaque nouvelle entrée en stock est obtenu de la manière suivante :

CUMP = (Valeur du stock précédent à l’ancien CUMP + Coût d’acquisition de la nouvelle entrée) / Total des quantités en stock

Exemple de calcul du coût unitaire moyen pondéré à chaque entrée en stock

une entreprise a en stock 200 articles identiques ayant un coût d’acquisition unitaire hors taxes de 5 euros. L’entreprise enregistre une nouvelle entrée de 100 articles en stock pour un coût d’acquisition unitaire hors taxes de 8 euros.

Suite à cette nouvelle entrée en stock, le coût unitaire moyen pondéré de l’article est mis à jour, il s’élève désormais à 6 euros. Ce résultat est obtenu avec le calcul suivant : ((200 * 5) + (100 * 8)) / (200 + 100) = 6 euros.

Le coût unitaire moyen pondéré à chaque fin de période

Le coût unitaire moyen pondéré peut également être calculé en fin de période, la durée de cette dernière correspondant normalement à la durée moyenne de stockage (délai de rotation du stock) ou à une durée inférieure.

Calcul du coût unitaire moyen pondéré à chaque fin de période

Par calculer le coût unitaire moyen pondéré en fin de période, il faut commencer par déterminer la durée de rotation du stock. Cette information est calculée ainsi :

Délai de rotation du stock = Quantités sorties pour ventes / Stock moyen

Si l’entreprise ne dispose pas d’un inventaire permanent, le stock moyen est égal à la moyenne entre le stock initial et le stock final.

Une fois que la durée de rotation est connue, on additionne l’ensemble des coûts d’acquisition sur la période (on retient toutes les entrées en stock de produits), puis on divise ce montant par le total des quantités entrées en stock sur la même période.

CUMP = Coût d’acquisition total des entrées sur la période / Total des quantités entrées sur la période

Exemple de calcul du coût unitaire moyen pondéré à chaque fin de période

Une entreprise vend 800 articles sur une année, elle avait en stock 80 articles en début d’année, et elle en a 320 en fin d’année. Le délai de rotation est égal à 4 : 800 / ((80 + 120) / 2). Le coût unitaire moyen pondéré doit donc être déterminée à chaque fin de période d’une durée de 3 mois.

A cours des deux derniers mois de l’année, l’entreprise a enregistré 2 entrées d’articles en stock : la première de 100 articles pour un coût d’acquisition total de 600 euros, la seconde de 50 articles pour un coût d’acquisition de 280 euros.

A la fin de la période (fin d’année), le coût unitaire moyen pondéré de cet article est donc égal à 5,87 euros. Ce résultat est obtenu avec le calcul suivant : (600 + 280) / 150.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média