Index » La création d'entreprise » Formalités de création » Le dossier » La constitution d’une EURL étape par étape

La constitution d’une EURL étape par étape

Bannière-JAL

La constitution de votre EURL nécessite de déposer un dossier complet de demande d’immatriculation au centre de formalités des entreprises (ou sur le guichet en ligne). Le dépôt d’un dossier complet aboutit à l’immatriculation de l’EURL et l’obtention de l’extrait Kbis.

Ce dossier vous informe sur toutes les étapes nécessaires à la constitution d’une EURL.
la constitution d'une EURL

Le dossier de constitution de l’EURL

Voici l’ensemble des éléments qui compose le dossier de création d’une EURL ainsi que la marche à suivre pour le déposer.

Les éléments à fournir pour la constitution d’une EURL

Un dossier complet doit être déposé au centre de formalités des entreprises (CFE) pour pouvoir procéder à la constitution d’une EURL.

Ce dossier doit comprendre :

  • Un exemplaire des statuts de l’EURL datés et signés par l’associé unique (ou par un mandataire avec, dans ce cas, le pouvoir l’y autorisant) ;
  • Une copie du titre d’occupation des locaux (contrat de domiciliation, bail commercial, titre de propriété, quittance EDF…) ;
  • Une copie de la demande d’insertion de l’avis de constitution de l’EURL à un Journal d’annonces légales ;
  • Un imprimé MO rempli et signé ;
  • L’attestation de dépôt des fonds ;
  • Un exemplaire de la décision de nomination du gérant (sauf en cas de nomination dans les statuts) ;
  • Et le règlement des frais de greffe.

Pour réaliser votre annonce légale de constitution d’EURL à moindre coût, nous vous proposons un service en ligne au prix le moins cher possible : Annonces légales en ligne.

Ensuite, pour chaque gérant : une copie de la pièce d’identité, une attestation de filiation (sauf si elle figure sur la pièce d’identité fournie) et une déclaration sur l’honneur de non-condamnation ;

Puis concernant les opérations spéciales :

  • En cas d’achat d’un fonds de commerce : une copie de l’acte d’achat enregistré aux impôts et de l’annonce légale publiant la vente ou de son attestation de parution ;
  • En cas d’apport d’un fonds de commerce : une copie de l’acte d’apport timbré et enregistré aux impôts, et de l’annonce légale publiant l’apport ou de son attestation de parution ;
  • En cas de location gérance d’un fonds de commerce : une copie du contrat de location gérance et de l’annonce légale publiant la prise en location gérance ou de son attestation de parution ;
  • En cas de gérance mandat d’un fonds de commerce : une copie du contrat de gérance mandat et de l’annonce légale publiant la prise en gérance mandat ou de son attestation de parution.

Enfin, le cas échéant :

  • Un justificatif faisant état du mariage ou du PACS pour le conjoint collaborateur ;
  • Un exemplaire du rapport du commissaire aux apports ;
  • Une procuration de pouvoir signée par le gérant si ce dernier ne réalise pas lui-même les formalités ;
  • Une copie de l’autorisation délivrée par l’autorité de tutelle, du diplôme ou du titre, lorsque l’activité est réglementée ;
  • Pour chaque commissaire aux comptes nommé dès la création, la lettre d’acceptation du mandat et la justification de l’inscription sur la liste des commissaires aux comptes lorsque celle-ci n’est pas publiée ;
  • Une copie du contrat d’appui au projet d’entreprise.

Enfin, la demande d’ACCRE peut être effectuée lors du dépôt du dossier de création de l’EURL.

Les compléments d’informations pour monter votre dossier

Nos publications suivantes pourront vous être utiles au sujet de la création d’une EURL :

Le dépôt du dossier de constitution de l’EURL

Le dépôt au CFE

Le dossier de création de l’EURL doit être déposé au centre de formalités des entreprises (CFE) dont dépendra la future entreprise, qui est l’interlocuteur unique pour effectuer l’ensemble des formalités de création d’une entreprise.

Pour trouver le CFE dont vous dépendez, vous pouvez suivre ce lien : liste des CFE – Insee

Au cas où le fondateur de l’EURL ne dépose pas personnellement son dossier de création au CFE, la personne mandatée doit obligatoirement avoir une procuration de pouvoir.

Le dépôt en ligne

Depuis début 2010, les fondateurs peuvent accomplir l’ensemble des formalités de constitution en ligne, auprès d’un guichet unique.

Voici le lien permettant d’accéder au guichet unique : https://www.guichet-entreprises.fr

Conséquences du dépôt du dossier de constitution d’une EURL

Une fois que le dossier de création de l’EURL est déposé, la société est en cours d’immatriculation.

Si le dossier de création est complet, le créateur reçoit dans les jours suivants (une semaine en moyenne) son extrait Kbis. L’Insee délivrera le numéro SIREN de la société, le numéro SIRET de l’établissement et le code APE de l’activité.

  • Un numéro SIREN sert à identifier une entreprise, il se compose de 9 chiffres.
  • Un numéro SIRET sert à identifier un établissement de l’entreprise, il se compose du numéro SIREN + 5 chiffres.

L’extrait d’immatriculation au RCS de l’EURL, plus communément appelé extrait Kbis, fait mention des informations caractéristiques de la société.

Les formalités postérieures à la constitution de l’EURL

Suite au dépôt du dossier de création de l’EURL, d’autres formalités doivent également être effectuées.

L’enregistrement des statuts aux impôts

Cette formalité n’est plus obligatoire depuis juillet 2015.

Les statuts de l’EURL doivent être enregistrés auprès des impôts dans le mois qui suit leur signature. Un exemplaire enregistré sera conservé par l’administration fiscale et cette formalité est gratuite.

Cette formalité peut être effectuée antérieurement ou postérieurement au dépôt du dossier de constitution de la société, le tout étant de respecter le délai d’un mois suivant la signature des statuts. L’exemplaire des statuts à déposer avec votre dossier de création ne doit pas obligatoirement être enregistré aux impôts.

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel au nom de l’entreprise est obligatoirement en cas de création d’une EURL.

Généralement, l’ouverture du compte bancaire professionnel est effectuée en même temps que le déblocage des fonds correspondants aux apports en numéraire (voir ci-dessous).

Le déblocage des apports en numéraire

Si des apports en numéraire ont été bloqués, il convient d’indiquer à votre interlocuteur que la société est désormais créée et de lui transmettre un exemplaire de votre extrait Kbis. Ce dernier procédera alors au déblocage des fonds qui seront crédités sur le compte bancaire ouvert au nom de la société.

L’adhésion à un centre de gestion agréé

Si aucune option pour l’IS n’est formulée au niveau de l’EURL, il convient d’adhérer à un centre de gestion agréé afin d’éviter la majoration de 25% du bénéfice fiscal imposable au niveau de l’associé unique.

En cas de besoin, nous vous proposons de rencontrer gratuitement un de nos partenaires de confiance près de chez vous :

Rencontrer gratuitement un expert-comptable

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média