Index » La création d'entreprise » Avant de créer » La réflexion » Nos conseils pour démarrer son entreprise correctement

Nos conseils pour démarrer son entreprise correctement

Se lancer dans un projet de création ou de reprise d’entreprise est une décision importante pour un entrepreneur, qui implique une réflexion préalable à la fois personnelle et professionnelle. Pour bien démarrer son entreprise, il est important de respecter des principes fondamentaux.

Le coin des entrepreneurs vous délivre des conseils importants pour démarrer votre nouvelle entreprise dans de bonnes conditions.

Conseils pour bien démarrer son entreprise

Bien évaluer l’impact du projet sur la vie privée

Ce premier point est primordial : avant de démarrer votre entreprise, nous vous conseillons de réfléchir aux impacts personnels auxquels vous serez confrontés en vous lançant dans votre projet. Pour se lancer dans de donnes conditions, il faut obtenir le soutien des proches et limiter les risques encourus à titre personnel.

Tout d’abord, il y a bien entendu les éléments susceptibles de vous impacter financièrement :

  • la perte de votre salaire net lorsque vous quittez un emploi en CDI ou CDD pour créer une entreprise,
  • la nouvelle rentrée d’argent matérialisée par le versement de vos allocations chômage si vous y êtes éligible. Attention, en fonction de vos choix de création, le montant de vos allocations peut être impacté.
  • la demande de versement en capital d’une partie de vos allocations chômage, possible dans le cadre d’une création d’entreprise, qui vous fait perdre le bénéfice de vos allocations mensuelles,
  • les fonds personnels que vous apportez au projet (apports en capital notamment),
  • les cautions et autres garanties personnelles que vous octroyez dans le cadre de votre projet,

Ensuite, au-delà de l’aspect financier, un projet d’entreprise impacte la vie quotidienne. Par exemple, le temps consacré à la vie professionnelle pourra être plus important avec donc moins de disponibilités pour les proches, il peut y avoir d’avantage de stress à supporter…

Faire un business plan avant de démarrer une entreprise

Ensuite, autre sujet d’importance majeure : nous vous conseillons de réaliser un business plan avant de démarrer votre entreprise. Le business plan est bien trop souvent considéré comme étant uniquement un document à remettre aux banques pour appuyer une demande de financement.

Bien qu’il soit systématiquement demandé par les établissements bancaires, l’intérêt d’un business plan réside surtout :

  • dans la construction et la structuration du projet,
  • dans la pertinence de la démarche à suivre pour l’établir (beaucoup de réflexions viennent enrichir le projet),
  • dans la validation de la viabilité et de la rentabilité suffisante du projet.

S’entourer de professionnels compétents dès le début

Du stade de la réflexion au développement de votre activité, nous vous conseillons de vous entourer de professionnels compétents afin de maximiser vos chances de réussite.

Dès la construction du projet, l’accompagnement par un expert-comptable, suffisamment disponible pour vous conseiller dans le démarrage de votre entreprise, est important. Généralement, un expert-comptable peut également vous recommander auprès d’autres professionnels si nécessaire (assureur, banquier…).

En parallèle, lorsque l’on prend la décision de créer son entreprise, il faut rencontrer les principales organisations qui œuvrent en faveur de l’entrepreneuriat : les chambres de commerce, les boutiques de gestion ainsi que tous les réseaux de création / reprise d’entreprise, et suivre les formations adéquates.

Garder une marge de manœuvre suffisante en cas de besoin

Nous vous conseillons de prévoir une marge de manœuvre financière suffisante dans le but faire face aux éventuelles difficultés de toute nature auxquelles vous pourrez être confrontés après avoir créé votre entreprise.

Par exemple, ces difficultés peuvent se traduire par un lancement plus délicat que prévu, par un budget de démarrage sous-estimé, par une marge commerciale réelle inférieure à celle prévue, ainsi qu’à tout autre problème impactant négativement votre trésorerie.

Dans l’une de ces situations, vous pouvez vous retrouver dans une situation compromettante si l’ensemble de vos ressources ont été engagées dans le lancement de l’entreprise. Vous n’aurez alors aucune marge de manœuvre pour faire face à ces difficultés imprévues.

Protéger les marques et réserver les noms de domaine le plus vite possible

Dès le démarrage de l’entreprise et si l’activité le nécessite, il faut immédiatement réserver le nom de domaine associé au nom de votre entreprise (où d’en vérifier la disponibilité avant de valider le nom de l’entreprise) et déposer votre marque auprès de l’INPI (ou d’en vérifier la disponibilité avant de valider le nom de l’entreprise).

Si ces procédures sont effectuées ultérieurement ou qu’aucune vérification n’est faite à l’occasion du choix du nom de l’entreprise, il se peut que la marque et/ou le nom de domaine associés à celui-ci ne soient pas disponibles.

Nous vous conseillons de déposer votre marque et de réserver votre nom de domaine dès le démarrage de l’entreprise.

Assurer l’activité professionnelle dès son démarrage

Dès le démarrage de l’activité (et même avant), il faut sécuriser votre future entreprise contre tous les risques potentiels que vous pouvez rencontrer. N’importe quelle activité comportant des risques, nous vous conseillons de souscrire une assurance professionnelle dès le démarrage de votre entreprise.

Suivant votre activité et vos conditions d’exercice, l’assureur étudiera les risques auxquels vous pouvez être confrontés et vous proposera des solutions de couverture adaptées.

Déléguer les tâches administratives et se concentrer sur le business

Dans la majorité des cas, un créateur d’entreprise démarre seul son activité après avoir accumulé de l’expérience en tant que salarié. En étant désormais seul à bord, vous allez devoir gérer l’intégralité du fonctionnement de l’entreprise : de la partie commerciale au recouvrement de vos factures clients, en passant par l’exercice du métier et la gestion du back-office.

Au démarrage de votre entreprise, l’objectif prioritaire est de trouver les premiers clients. Une fois ces clients trouvés, il va falloir exercer le métier tout en continuant à développer votre clientèle. Si vous ne disposez pas de suffisamment de temps pour gérer la partie administrative, nous vous conseillons d’en sous-traiter une partie pour vous concentrer sur le développement de votre business.

 

A lire également sur Le coin des entrepreneurs :

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média