Index » La création d'entreprise » Avant de créer » La réflexion » Comment bien choisir son associé pour créer une entreprise ?

Comment bien choisir son associé pour créer une entreprise ?

Un porteur de projet peut avoir intérêt à trouver un ou plusieurs associés pour se lancer dans son projet de création d’entreprise pour plusieurs raisons : un besoin de compétences, un besoin financier, un besoin de travailler en équipe…

Nous vous proposons dans cette publication quelques conseils importants pour bien choisir votre associé, puis pour anticiper la gestion efficace des conflits pouvant survenir ultérieurement.

Comment choisir un associé correctement ?

Pourquoi choisir un associé pour sa création d’entreprise ?

Plusieurs raisons peuvent conduire un créateur d’entreprise à rechercher un nouvel associé dans le cadre de son projet plutôt que de se lancer seul :

  • Pour obtenir un apport de compétences supplémentaires et/ou complémentaires. Un entrepreneur qui démarre seul doit, au départ, se charger de toutes les tâches dans tous les domaines (commercial, technique, administratif…). Suivant le projet d’entreprise, il est parfois préférable voire indispensable de s’entourer de compétences spécifiques. La création d’une synergie de compétences ne peut être que bénéfique au projet.
  • Pour réussir à mobiliser des moyens financiers plus importants. Un associé supplémentaire apporte son propre apport au projet, ce qui augmente donc d’autant les fonds personnels mobilisés pour le projet.
  • Pour ne pas être seul, travailler en équipe, réfléchir et prendre des décisions à plusieurs. Certains entrepreneurs peuvent également avoir beaucoup de difficultés à mener seul une création d’entreprise et ont besoin d’être épaulés.

Il se peut également que le projet de création soit important et nécessite la formation d’une équipe d’associés pour pouvoir être mené dans de bonnes conditions.

Comment choisir un associé en minimisant les risques d’erreurs ?

Pour s’y prendre correctement dans le choix de son futur associé, plusieurs aspects sont importants : il faut s’assurer que vous parviendrez à travailler correctement en équipe avec l’associé potentiel, que vos objectifs soient compatibles avec le projet et ses attentes, et qu’il y ait une synergie de compétences entre vous et l’associé potentiel.

En général et dans la mesure du possible, il est conseillé de s’associer avec des personnes que l’on connait et avec lesquelles on a l’habitude de travailler.

L’indispensable synergie de compétences entre associés

Il est important de choisir un associé qui va permettre de créer une synergie de compétences, qui sera bénéfique au projet de création d’entreprise. Suivant la nature du projet, il faut préalablement déterminer quelles sont les compétences recherchées chez l’associé.

Les profils doivent donc être complémentaires par rapport aux besoins du projet. Suivant les activités, il se peut également que les associés doivent avoir les mêmes compétences.

Prendre le temps de vérifier la bonne entente entre associés et l’existence d’objectifs communs

Avant de choisir son associé, il est indispensable de prendre le temps nécessaire pour vérifier que la relation de travail avec l’associé potentiel soit possible. Toute le monde ne s’accorde pas pour travailler ensemble, il faut éviter de s’associer trop vite avec une personne et vérifier que l’entente professionnelle est correcte.

Un créateur peut manquer de patience et s’engager trop vite, notamment dans le cas des projets qui ont besoin de démarrer rapidement. L’incompatibilité entre les différents associés risque alors de se révéler trop tard, ce qui est problématique car lorsque la société est constituée, les associés sont liés juridiquement.

Quand les associés ne se connaissent pas suffisamment, il faut donc prendre le temps d’échanger, de démontrer ses compétences, de faire le point sur ses objectifs (personnel, professionnels, financiers) par rapport au projet. Plusieurs réunions de travail en équipe doivent être prévues. Attention toutefois à ne pas prendre trop de temps pour se décider, au risque de désintéresser l’associé potentiel.

Prévenir le plus efficacement possible les risques de conflit entre associés

Une fois que le choix de l’associé est effectué et même si vous pensez pouvoir travailler ensemble convenablement, les choses peuvent évoluer dans le futur, au point de créer des conflits entre associés. Ce risque doit être prise en compte dès la constitution de la société, à l’occasion de la rédaction des statuts ou d’un pacte d’associé.

Plusieurs outils juridiques permettront de proposer des solutions en cas de conflits futurs afin d’éviter le blocage de l’entreprise, voire une dissolution dans les cas les plus graves. Parmi ces outils, on retrouve notamment :

  • La clause de buy or sell, son application en cas de conflit conduit un associé à proposer à un autre associé de lui racheter ses titres à un prix convenu ou, si ce dernier refuse, d’accepter de les lui céder à ce même prix.
  • La clause de médiation ou de conciliation, qui oblige les associés à recourir à un médiateur ou conciliateur en cas de mésentente.
  • La clause d’exclusion, permettant notamment d’exclure ayant commis des actes graves.

Nous développons ces sujets en détail ici : Comment gérer les conflits entre associés ?

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise.


Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média