Index » La création d'entreprise » Formes juridiques » Auto-entreprise » Auto-entrepreneur et chômage : le cumul

Auto-entrepreneur et chômage : le cumul

Il est tout à fait possible de cumuler le statut auto-entrepreneur avec les allocations chômage (ou allocations d’aide au retour à l’emploi). Toutefois, en fonction des revenus tirés de l’activité exercée en auto-entrepreneur, le montant des allocations chômage pourra être réduit ou supprimé sauf si vous opter pour l’ARCE.

L’auto-entrepreneur doit choisir entre deux dispositifs : le maintien des allocations ou l’ARCE. Voici les règles applicables au niveau du cumul du statut auto-entrepreneur avec les allocations chômage.

auto-entrepreneur et chômage, le cumul

Etre au chômage et devenir auto-entrepreneur

Si vous êtes au chômage et que vous souhaitez devenir auto-entrepreneur, il convient d’avertir votre conseiller pôle emploi.

L’installation en auto-entrepreneur ne vous fait pas perdre vos droits au chômage, vous pourrez ainsi opter pour l’un des deux dispositifs suivants :

Maintien des allocations chômage pour l’auto-entrepreneur

Les règles applicables depuis le 1er octobre 2014

Depuis le 1er octobre 2014, l’auto-entrepreneur peut cumuler son ARE avec une rémunération dans la limite de l’intégralité du salaire mensuel moyen sur lequel ont été calculés ses droits au chômage. Le maintien des allocations n’est plus limité à 15 mois, il est possible d’aller jusqu’au terme des droits.

Les jours éventuellement non indemnisés sont reportés et repoussent d’autant de jours la date de fin de droits.

Comment ça marche en pratique ?

En pratique, l’auto-entrepreneur déclare chaque mois lors de son actualisation le montant de ses recettes encaissées.

Ensuite, Pôle emploi :

  • pratique l’abattement forfaitaire pour obtenir le bénéfice réalisé par l’auto-entrepreneur au titre du mois,
  • déduit 70% de ce montant du montant de l’allocation normalement versée,
  • convertit la quote-part de l’ARE non versée en nombre de jours non indemnisables, et reporte d’autant les droits aux chômage de l’auto-entrepreneur.

L’auto-entrepreneur touche donc son revenu auto-entrepreneur + la quote-part résiduelle de ses allocations, sans que le total des deux (bénéfice forfaire auto-entreprise, qui ne correspond pas au revenu réel qu’il reste, + ARE) ne puisse excéder le salaire moyen sur lequel ont été calculés les droits.

Remarque : en l’absence de recettes sur un mois donné, l’auto-entrepreneur conserve normalement l’intégralité de son ARE.

Les anciennes règles applicables (jusqu’au 30 septembre 2014)

L’auto-entrepreneur peut opter, lors de la création de l’entreprise, pour le maintien de ses allocations chômage pendant 15 mois maximum (ou sans limite s’il est âgé de 50 ans au moins).

Le cumul des allocations chômage avec les revenus issus de l’auto-entreprise est possible si l’auto-entrepreneur ne gagne pas plus de 70% du salaire ayant servi de base au calcul des allocations chômage.

Lorsque la limite exposée ci-dessous est respectée, un nombre de jours non indemnisables est calculé chaque mois en fonction des revenus issus de l’auto-entreprise.

L’auto-entrepreneur qui opter pour l’ARCE

L’auto-entrepreneur a également la possibilité d’opter pour le versement d’une partie de ses allocations chômage sous la forme d’un capital : il s’agit de l’ARCE.

Nous avons abordé ce dispositif en détail : le versement en capital ARCE

Cette option lui permet de toucher 50% (taux en vigueur en juillet 2014) de ses droits restants aux allocations chômage le jour de la création de l’entreprise. L’ARCE est versée en deux temps : une première moitié immédiatement et le solde 6 mois plus tard à condition que l’activité soit toujours exercée.

Le coin des entrepreneurs vous propose un suivi du taux de l’ARCE : le taux de l’ARCE

L’option pour ce dispositif a un avantage majeur par rapport à l’option pour le maintien de l’ARE : les revenus issus de la nouvelle activité n’auront aucun impact sur l’aide pôle emploi dont vous bénéficiez.

En contrepartie, le montant global touché avec l’ARCE et inférieur aux allocations que vous auriez perçu en optant pour le maintien des allocations.

Conclusion sur l’option pour l’ARCE :

L’auto-entrepreneur qui opte pour le versement d’une partie de ses allocations chômage sous forme de capital touche la moitié de ses droits restants et les revenus professionnels qu’il tire de sa nouvelle activité n’ont aucun impact sur l’aide.

Nos conseils sur le choix de l’aide pôle emploi

Les créateurs d’entreprises qui touchent des allocations chômage ont le choix entre deux dispositifs lors de la création.

Depuis le 1er octobre 2014, avec l’instauration du report des droits non indemnisés et le cumul possible dans la limite du salaire moyen antérieur, le maintien de l’ARE est intéressant pour l’auto-entrepreneur.

Toutefois, l’option pour l’ARCE peut être utile en cas de création d’une auto-entreprise où la marge réelle est faible et où le créateur a un besoin financier personnel. Dans ce cas et avec le maintien de l’ARE, l’auto-entrepreneur risque de toucher peu ou pas d’allocations (étant donné que l’on retient les recettes moins l’abattement forfaitaire) et il risque de générer un revenu réel trop faible via son entreprise.

En optant pour le versement sous forme de capital, l’auto-entrepreneur est sûr de toucher au moins 50% du reliquat de ses droits au chômage s’il exerce son activité pendant 6 mois au moins, peu import le revenu qu’il touche via l’auto-entreprise.

 


Pierre FACON – Webmaster du coin des entrepreneurs

Dirigeant de F.C.I.C, édition et gestion de sites sur la création et la gestion d’entreprise.
Conseiller en création d’entreprise


A lire également sur Le coin des entrepreneurs :

139 commentaires sur “Auto-entrepreneur et chômage : le cumul”

  1. Prévost Elodie

    Bonjour

    Voici ma situation je suis au chômage depuis 4 mois (licenciement économique) et je souhaite créer une autoentreprise.
    Le seul point négatif pour le moment : je voudrais être sûr de pouvoir toujours dépendre de la CPAM et non du rsi ?
    Si c’est possible de rester sur la CPAM, quelles sont les démarches ?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui c’est possible. Pour cela, il faut selon moi ne pas déclarer que votre entreprise constitue votre activité principale.
      Je vous conseille de contacter la CPAM.

  2. Alexandre Radenkovic

    Bonjour,
    j’aurais une question à vous poser.
    J’ai ouvert une micro-entreprise il n’y a pas longtemps, et pour bénéficier de l’ARCE j’ai été oblige de la déclarer comme mon activité principale….Normalement deux clients ont voulu que l’on travaille ensemble, mais ils ont annulé, donc je reste sans rien pour le moment…et je continue à travailler en interim (à côté)… Entre temps, j’ai reçu la première partie de l’ARCE et la deuxième me serait normalement versée en décembre (j’espère que j’aurais quelque chose d’ici décembre pour pouvoir déclarer)…
    Ma question est:
    Puis-je avoir des problèmes parce que j’ai reçu l’ARCE et que je n’ai pas encore commencé l’activité (pas par ma faute, ça a été annulé)? Merci beaucoup de votre aide

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Non vous ne risquez rien par rapport à cela, l’aide n’est pas conditionné au chiffre d’affaires. Si vous êtes toujours en activité en décembre, vous toucherez votre second versement de l’ARCE.

  3. Jean S

    Bonjour,

    J’ai créé une micro entreprise le 1 juillet 2016. Je n’ai pas encore exercé mon activité (pas de chiffre d’affaire réalisé). Je suis sur le point de signer une rupture conventionnelle avec mon employeur (date effective : 1er novembre). Puis je prétendre aux allocations chômage ? Je crois savoir que la perte d’emploi doit intervenir maximum 45 jours après la date de création de l’entreprise pour bénéficier des allocations chômage.

    Merci pour vos éclaircissements. Cordialement.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Le délai de 45 jours concerne la demande d’accre. Vous pourrez prétendre à l’indemnisation uniquement si vous vous déclarez en recherche active d’emploi.

  4. Schuh Marie

    Bonjour,

    comment les choses se passent-elles vis à vis des trimestres cotisés? Une année de chômage, c’est 4 trimestres, c’est bien cela? Comment se combine une « faible » activité d’auto-entrepreneur du point de vue de la retraite en terme de trimestres ?

    Merci.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui les indemnités chômage touchés sur une année permettent de valider vos 4 trimestres. Avec l’activité auto-entrepreneur, vous cotisez également pour la retraite auprès du régime auquel vous êtes affilié.

  5. Corinne P.

    Bonjour,

    Je suis salarié à temps partiel (24 H) et je suis auto-entrepreneur en complément de mon activité principale. Je vais être licenciée économique dans quelques mois. Puis-je cumuler ARE et mon statut d’auto entrepreneur lorsque je serai inscrite à Pole Emploi ? Serai-je toujours couvert par le régime de sécurité sociale comme aujourd’hui (je ne veux pas passer au RSI).

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Normalement oui, mais à conditions que vous vous déclarez en recherche activité d’emploi. Dans cette situation, vous restez en principe sous la couverture sociale du régime général durant votre indemnisation.

  6. F. WIBAUT

    Bonjour,

    Je suis indemnisé par pôle emploi et souhaite me déclarer en AE, tout en continuant à toucher mes allocations.
    Est ce que je continue à être couvert par le régime général, ou est ce que je vais basculer au RSI ?
    Au niveau de la retraite, est ce que je bascule sur la CIPAV ? Dans le cas ou je ne génére pas de CA sur mon activité AE, est ce que je valide mes trimestres ?

    Merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Pour votre couverture sociale, vous restez normalement au régime général sauf si l’auto-entreprise devient votre seule activité. Pour la retraite, vous cotiserez à la fois au régime général et à la CIPAV. En l’absence de CA, vous validez vos trimestres via vos allocations.

      • Christian MICHEL

        Bonjour,

        Il me semble qu’avec l’Accre le rattachement au RSI est automatique alors que sans l’Accre et demandeur d’emploi on reste rattaché au Régime Général à condition de se déclarer en Polyactivité (Même les gens de la sécu se contredisent ) faire attention car avec l’Accre il y des conséquences dont personnes ne parlent et je cherche une confirmation à ce que j’avance.

        Merci
        François

      • Pierre Facon

        Bonjour,
        Avec ou sans ACCRE, on est affilié au RSI dès lors que l’on est travailleur indépendant.
        Ensuite, on reste également affilié au régime général lorsque l’on est chômeur indemnisé, que l’on ait l’accre ou pas.

      • Stephen Brun

        Bonjour Pierre,
        Je souhaite créer ma Micro Entreprise et être également demandeur d’emploi.
        Ma question principale est la suivante: Dois-je payer à la fois la cotisation social RSI et celle du Régime général Sachant que je continuerais à percevoir des Allocations chômages ?
        Cordialement.

      • Pierre Facon

        Bonjour,
        Vous paierez des cotisations sociales au RSI sur vos recettes encaissées avec votre micro-entreprise.
        Vous aurez également des retenues sociales sur vos allocations brutes (CSG CRDS et retraite complémentaire).

      • faure claire

        Bonjour,

        si le CA de ma micro- entreprise ( créée avec l’accre en tant que demandeur d’emploi indemnisé) )est supérieur à Zéro mais non suffisant pour valider des trimestres retraite via la cipav , est ce que je peux compter sur mes allocations chômage pour valider des trimestres retraite?

      • Pierre Facon

        Oui tout à fait.

      • MONNOT Frédéric

        Bonjour, demandeur d’emploi, je viens de créer une micro-entreprise (profession libéral),Avec aide ACCRE. Mes revenus en tant que micro-entrepreneur sont très en dessous de mes indemnités chômages.
        le RSI m’explique que je n’ai plus droit à la CPAM (notamment en cas d’arrêt maladie (Pas d’indemnités journalières).

        Pourtant il me semblait à vous lire que je cotisais au RSI pour ma micro entreprises en fonction de mon chiffre d’affaire mais aussi à la CPAM avec mes cotisations prélevés sur mes allocations chômages?

        Pouvez vous éclaircir ce point?

      • Pierre Facon

        Bonjour,
        En fait, on reste à la CPAM si l’auto-entreprise est une activité secondaire.
        Par contre, si l’auto-entreprise est l’activité principale, la maladie est désormais gérée par le RSI.
        On relève du régime de l’activité principale.
        Par contre, vous cotisez pas à la CPAM sur vos allocations chômage, uniquement CSG, CRDS et retraite complémentaire.

  7. Isabelle D.

    bonjour,
    je suis en auto entreprise depuis 2009 et j’ai conservé un emploi salariée pour 10h/hebdo.
    je suis licenciée en avril 2016 ; dans quelle proportion vais-je pouvoir bénéficier d’allocations chômage ?
    merci de vos informations à ce sujet….

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      En principe, si vous vous déclarez en recherche d’emploi, vous pourrez toucher l’intégralité de vos allocations chômage.

      • Jeanine Dubois

        Bonjour,

        Permettez-moi de rajouter que cela dépend du revenu de chaque activité et de son antériorité.
        Le cumul des ARE et de votre revenu d’autoentrepreneur ne peut en aucun cas excéder le salaire moyen de votre activité perdue.

        Cordialement

      • Pierre Facon

        Oui et dans le cas présent, l’AE est bien antérieure à la perte du poste en CDI.

  8. Lyoc XX

    bonjour
    je viens d’etre incrite à pole emploi : je suis indemnisée pendant 24 mois. je souhaite créer mon auto entreprise (avec maintien de l’ARE, ACCRE, etc…) : est-ce que mon temps d’indemnité sera réduit à 15 mois ?

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Non il n’y a plus de limitation à 15 mois, il est à l’heure actuelle possible d’aller jusqu’à l’épuisement de vos droits.

  9. Valerie B.

    bonjour,

    je suis au chomage depuis 1 ans, je touche l’ARE.
    je vais monter mon AE le mois prochain avec le maintien de mon ARE.
    Est-ce que le temps que je touche mon ARE (pole emploi) , je suis toujours couverte par la CPAM.
    merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui tout à fait. Et également durant un an à l’issue de vos ARE

      • Valerie B.

        merci beaucoup ! ;)

  10. Stephanie S

    Bonjour,

    je suis actuellement salariée a mi-temps (je le reste encore pour un an le temps de terminer mon doctorat) parallèlement je lance mon auto-entreprise. Puis-je prétendre à l’ARCE ou dois-je attendre d’être au chomage ?
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement.

    Stéphanie S

    • Pierre Facon

      Bonsoir,
      Non, pas d’ARCE si vous n’êtes pas au chômage.

  11. DELRUE Isabelle

    Bonsoir,

    J’avais une activité salariée tout en étant autoentrepreneur.
    Mon employeur m’a fait une rupture conventionnelle pour me prendre par la suite en autoentrepreneur ce qui ne va pas se faire.
    Je peux toucher le chômage suite à ma rupture conventionnelle pour mon statut de salariée, mais est-ce que je peux cumuler mon emploi en autoentrepreneur ?
    Merci pour votre réponse. Cordialement

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Si j’ai bien compris, vous souhaitez cumuler les ARE avec autre auto-entreprise ? Si c’est le cas oui c’est possible.

  12. monnot amandine

    Bonjour, actuellement au chômage, j’ai eu une proposition qui nécessite le statut d’auto-entrepreneur, si je choisi le maintien de l’ARE et que l’activité ne marche pas donc pas de revenu, et que par la suite je décide d’arrêter l’activité, est-ce que je garde toujours le statut de demandeur d’emploi?

    • Pierre Facon

      Bonsoir,
      Normalement oui, cela n’impacte pas votre statut de demandeur d’emploi (vous serez dans le dispositif du maintien des ARE pour le créateur d’entreprise).

  13. Julie W

    Bonjour, je viens de terminer mes études dans le design graphique, j’ai effectué ma dernière année en alternance, j’ai donc eu droit au chômage.
    Je suis à la recherche d’un emploi de graphiste mais j’aimerais me lancer en tant que photographe comme métier secondaire. J’aimerais donc dans un premier temps cumuler le chômage et mon activité secondaire sachant que je souhaite la conserver quand je trouverais un emploi. Comment dois-je m’y prendre ? Merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Vous devez créer votre entreprise et solliciter le dispositif du maintien des allocations ouvert aux créateurs d’entreprises.
      Une fois l’entreprise créée, vous devez aller le signaler à pôle emploi.

  14. Mila P

    Bonjour,

    Je touche le chomage et je voudrais etre en AE. Deux petites questions:

    1) si je gagne plus que mon chomage avec mon activite dans le mois (exemple 2 fois plus), les allocations vont-elles donc etre repoussees de deux mois? (exemple je gagne 2x mon chomage au mois de Novembre, donc en Novembre et Decembre, meme si je ne gagne rien en Decembre, je ne recevrai pas d’allocations)?

    2) Puis-je demander a beneficier de l’ACCRE (donc taux bas de cotisations), et ne pas demander l’ARCE, (et donc maintenir les allocations mensuelles)?

    Merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Normalement la situation s’apprécie mois par mois lorsqu’on est AE, à confirmer quand même avec pôle emploi et leur demander si ensuite il y a une régularisation annuelle.
      Oui vous pouvez demander l’accre et avoir le maintien des allocations.

  15. lu damon

    Bonjour,

    Je suis indemnisée par Pole Emploi et j’ai récemment crée mon auto-entreprise. Ce mois-ci j’ai effectué mon premier projet en tant que auto-entrepreneur. Dois-je déclarer fin octobre mon CA lors de mon actualisation Pole Emploi, ou le déclarer qu’une fois la somme encaissée?

    Merci d’avance
    Cordialement, LD

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Uniquement lorsque c’est encaissé.

  16. TATA Michel

    bonjour,

    Âgé de 58 ans je suis sur le point de signer une rupture conventionnelle avec mon employeur et je souhaite devenir consultant auto entrepreneur.
    Aurais-je le droit à l’ARCE et quels sont les critères pour l’obtenir ? sachant que je devrais avoir 180 jours de carences ?
    Si cela ne marche pas est-ce que je peux reprendre mes droits à l’ARE?
    Et si oui, au bout de combien de temps?

    Merci de votre aide.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui vous pourrez prétendre à l’ARCE. Pour cela, vous devez obtenir l’ACCRE avant. Si ce n’est pas possible, vous pourrez demander le maintien de vos allocations.
      Je vous conseille de faire un point avec pôle emploi directement.

  17. Aurélie.C

    Bonjour, actuellement en période de préavis (rupture conventionnelle) j’ai en projet de m’installer en tant qu’auto entrepreneur. Je me questionne sur le fait de faire le dépôt de mes statuts durant mon prévis (et donc en emploi) ou une fois demandeur d’emploi?
    Mon inquiétude porte sur les allocations d’aide au retour à l’emploi que je percevrais durant 2 ans et demi.Et sur les avantages de cette démarche.
    Je vous remercie de votre réponse rapide.
    Bien cordialement.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Il n’y a pas de statuts à déposer pour créer une auto-entreprise.
      Normalement il n’y a pas d’impact au niveau des allocations mais il vaut mieux attendre d’être demandeur d’emploi si vous le pouvez, vous pourrez demander l’ACCRE.
      Seul Pôle emploi peut vous apporter une réponse qui vaut quelque chose.

  18. Julien level

    Bonjour,

    Je suis salarié au sein d’un cabinet de recrutement depuis 10 ans.
    J’ai créé mon auto entreprise en octobre 2014 en parallèle.
    Je vais être licencié économiquement le 23 décembre 2015 ce qui m’ouvre des droits aux indemnités chômage à hauteur de 1500€/mois environ.

    Dans quelle mesure puis-je cumuler indemnités chômage et Revenus de mon activité d’auto entreprise? Concrètement, s’il y a un plafond, quel sera-t-il? Si je gagne trop du fait de mon activité un mois, les indemnités seront-elles d’autant repoussées dans le temps?
    Par ailleurs, le fait d’avoir créé mon activité avant mon licenciement change-t-il quelque chose à mes droits?

    Merci d’avance pour vos réponses.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui cela change quelque chose. Pour moi, vos revenus d’auto-entreprise n’ont de ce fait aucun impact sur vos allocations.
      Faite confirmer cela avec pôle emploi.

      • Julien level

        Merci Pierre.

      • Marc

        Bonjour,

        Dans le même cas que vous, pouvez-vous nous dire où vous en êtes sur le cumul allocation chômage et revenu de votre auto-entreprise ?

        Merci

  19. Colette

    Bonjour,

    Je suis actuellement salarié dans le privé en tant que cadre et j’exerce aussi une activité personnelle en tant qu’auto entrepreneur.
    Afin de me lancer vraiment dans mon activité entrepreneuriale personnelle, je compte demander une rupture conventionnelle à mon employeur actuel.

    Si celui-ci accepte, pourrais-je bénéficier de l’ARE du pole emploi sachant que mon auto-entreprise existe déjà ?

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui vous pourrez obtenir vos allocations. Je vous conseille de faire confirmer cela par pôle emploi.

  20. Lorette A

    Bonjour,

    J’ai créé mon auto entreprise en 2012, j’étais alors salariée à temps partiel, j’ai négocié une rupture de contrat en janvier 2014, depuis je bénéficie de l’ARE, et suis donc restée sous le régime de la CPAM. Il me reste un reliquat de 143 jours indemnisés, à la fin de mes droits, serais je obligée de cotiser au RSI ?
    Je m’acquitte déjà de mes cotisations, URSSAF, à la fin de mes droits de quelles nouvelles cotisations je vais devoir m’acquitter ? Le RSI est-il obligatoire ?

    D’avnce merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui vous allez normalement pouvoir toucher vos allocations et être à la CPAM. Normalement vous cotisez déjà au RSI lorsque vous encaissez des recettes, le RSI est obligatoire si vous êtes AE.

  21. L.Alain

    Bonjour,
    J’ai 25 ans en octobre je suis moniteur de ski l’hiver donc auto entrepreneur et à la suite de l’hiver je recherche un emploi.
    J’ai travaillé déjà dans le privé, des petits emplois de quelques mois et je n’ai pas le droit au chômage…..
    Ai-je droit à quelque chose ?
    Merci de votre réponse

    Alain

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Vous avez peut-être droit au RSA ou à l’allocation de solidarité spécifique, il faut vous renseigner auprès de la CAF et de pôle emploi.

  22. Colas Fabienne

    Bonjour et merci pour tous les renseignements que vous fournissez.
    Je suis autoentrepreneur depuis 6 mois (suite à un licenciement éco), et je bénéficie de l’ARE (durée 3 ans car j’ai plus de 50 ans). Si je décide d’arrêter mon AE d’ici 6 mois à 1 an, puis-je continuer à percevoir mon AE restante donc être indemnisé par Pole Emploi ? merci par avance pour votre réponse. Cdlt

    • Pierre Facon

      Oui bien sûr.

  23. françoise Robin

    Bonjour,

    Je suis au chômage depuis 7 mois, j’ai 56 ans et je souhaiterais en parallèle monter une agence de wedding planner en statut d’auto-entrepreneur mais en activité secondaire en attente d’un emploi salarié, j’ai lu dans les posts que c’était possible pour garder le régime général SS. je souhaite le maintien de l’ARE (36 mois). Est-ce ce que je resterai demandeur d’emploi ou pas ? quid des trimestres de retraite pendant les 36 mois pris en compte par pole emploi et si j’ai des petits revenus insuffisants pour générer un ou plusieurs trimestres de mon auto-entreprise, est-ce que pôle emploi continue à nous déclarer pour la retraite pendant la période d’indemnisation.
    Pouvez-vous me donner votre avis.
    Merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      En optant pour le maintien de vos ARE, vous resterez demandeur d’emploi. L’indemnisation pôle emploi vous permet de valider vos trimestres de retraite durant les 36 mois.

  24. Sandrine P

    Bonjour,

    Je viens de créer mon entreprise (auto-entrepreneur). Je bénéficie de l’ARCE donc je ne suis plus considérée comme demandeur d’emploi.
    Mon activité principale est mon entreprise. Cependant, j’aurai la possibilité de pouvoir avoir une brève mission en CDD (donc je redeviens temporairement salariée et ce ne sera pas régulier). Est-ce possible? Qui pourrait me renseigner à ce sujet?

    Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

    Cordialement.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Pour moi c’est possible. Il faut vous renseigner auprès de pôle emploi.

  25. Dufour Colette

    Bonjour,

    Je suis auto-entrepreneur en activité principale depuis juillet 2013 après une période de chômage et j’ai bénéficié à cette occasion de l’ARCE qui a soldé mes derniers droits ARE.
    Le CA n’étant pas suffisant, j’ai repris ensuite en parallèle une activité salariée à temps partiel en CDD qui va prendre fin dans quelques mois (depuis novembre 2013). Pourrai-je alors m’inscrire à Pôle emploi et bénéficier de l’ARE suite à l’arrêt de cette activité salariée, même si je poursuis mon activité indépendante ? Merci d’avance pour votre réponse que je ne parviens pas à trouver sur le site de Pôle Emploi.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Bonne question, vous devriez plutôt exposer votre cas à pôle emploi, malgré les avis que vous pourrez obtenir, c’est PE qui décidera.

    • Desbourdier Anthony

      Bonjour Mme Dufour,

      Me retrouvant dasn la même situation que vous (au moment de votre commentaire), pouvez-vous m’indiquer l’évolution de votre situation?

      Cordialement

  26. Laurent L

    Bonjour,

    Actuellement au chômage depuis plus de 5 ans, je suis bénéficiaire de l’ASS (reconductible tous les 6 mois). Je souhaites créer une auto-entreprise . Vais-je continuer à toucher la même enveloppe ? (l’ASS venant compléter les revenus de cette future activée)

    Cordialement

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui vous continuerez normalement à toucher cette aide, sauf si vous générez de nouveaux revenus via l’auto-entreprise qui ne permettent plus de maintenir l’ASS.

  27. dang-dinh cindy

    bonjour j’ai mon statut d auto entrepreneur dans la coiffure depuis 2 ans et ça ne fonctionne pas donc je vais arrêter et me mettre a l’intérim.
    mais ai-je droit a des aides et de qui s’il vous plait ?

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Je ne connais pas assez votre situation pour vous répondre précisément. Vous pourrez toucher votre reliquat éventuel de droits au chômage, pour le reste, c’est à vous de voir à quoi vous êtes éligible.

  28. Justine P.

    Bonjour,
    Merci pour votre article très complet.
    Je serais au chomâge en juin 2015 suite à un CDI de 5 ans et demi.
    Je souhaite monter mon statut micro-entrepreneur et demander l’ACCRE et l’ARCE. Par contre je continuerais de chercher un emploi en complément à côté.
    Si je trouve un emploi en complément de mon activité ME (CDD, mi-temps ou temps partielle) vais-je devoir rembourser le montant qui m’a été donné ? est ce que je change de régime (général ou RSI) ?
    Merci !

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Bonne question, je dirais que oui mais je n’en ai aucune certitude, il faut voir cela avec pôle emploi. Vous dépendrez du régime social lié à votre activité principale.

  29. stephanie M

    bonjour,
    je suis inscrite au pole emploi depuis ce matin et je serai bien tentée de passer en tant qu’ auto entrepreneur mais pour cela il me faudrait au moins 6 mois le temps que je mette tout ceci en place . Puis-je toucher dans un premier temps le maintien des allocations chômage c’est a dire mon droit au chômage mensuel comme me propose le pole emploi et ensuite basculer sur le versement sous forme de capital(ARCE)des que je serai prête.
    Merci d’avance pour votre réponse.
    cordialement.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui vous pouvez le faire. Votre capital sera calculé sur vos droits restants dus à la date de la demande.

  30. tempez karine

    Bonjour.
    Je viens d’être licenciée. Parallèlement à mon activité salariée, j’ai une activité d’auto-entrepreneur. Celle-ci ne génère plus de revenus depuis 6 mois. Je souhaite désormais me consacrer à l’auto entreprise et la développer.Je souhaitais demander l’ARCE, mais je viens de lire que ce n’est pas possible car cela implique d’avoir l’ACCRE qui doit être demandée dans les 45 jours de la création.
    Est-il possible de fermer mon activité d’AE et d’en rouvrir une autre ?
    Je vous précise que j’ai 52 ans.

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Non il me semble que l’on ne peut pas succéder 2 auto-entreprises dans le même secteur d’activité sans respecter un certain délai. Il faut poser la question au CFE.

  31. AMMIRATI Martine

    Bonjour,
    Je suis inscrite à pole emploi et souhaite en parallèle m’inscrire en activité Auto Entrepreneur.J’ ai 61ans et suis à un an de la retraite, je ne souhaite pas changer de régime social donc rester Sécurité Sociale et non pas RSI ou autre indépendant. Un conseiller m’a dit que cela était possible en indiquant sur le formulaire AE en activité secondaire en attente d’un emploi salarié ? avez vous confirmation de cela ? moi je ne vois rien sur le formulaire ?
    Merci beaucoup de votre réponse

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui je suis d’accord avec le conseiller. Et il me semble que tout cela doit être précisé sur la déclaration.

  32. D Durand

    Bonjour, je suis au chômage et il me manque un trimestre de cotisation pour avoir droit à la retraite carrière longue (60 ans). Dans cette situation, j’ai déjà cumulé la maximum de 4 trimestres de chômage pris en compte pour les carrières longues. Si je crée une autoentreprise avec un chiffre d’affaire supérieur aux 2800 € de chiffres d’affaires, est-ce que le trimestre acquis sera pris en compte au titre des 166 trimestres nécessaires pour les carrières longues (année 1955)

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Oui il sera pris en compte. Vous pouvez également procéder à un rachat de trimestre à mon avis.

  33. Emilie Binch

    Bonjour,

    Suis actuellement au chômage et j’hésite à créer un statut d’autoentrepreneur pour une activité réduite à une semaine par mois pendant quelques mois.
    J’hésite, car au mois de juillet prochain, je souhaite postuler sur un poste en emploi aidé qui me plaît beaucoup mais qui nécessite d’avoir un statut de demandeur d’emploi pour être éligible – statut que j’ai « peur » de perdre si je créée l’activité partielle d’autoentrepreneur…
    Quelqu’un pourrait m’éclairer sur ce point?
    Merci beaucoup et à très vite,

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Il me semble que lors de votre création, vous pouvez indiquer que l’auto-entreprise n’est pas votre activité principale. De plus, si vous optez pour la maintien des ARE, vous restez demandeur d’emploi.

  34. Marie B.

    Bonjour, Je vais être inscrite à Pôle Emploi courant de l’été (fin de CDI de 2 ans et 6 mois), je vais donc potentiellement toucher l’ARE.
    Parallèlement à ça j’ai une ALD suit à une maladie non invalidante. Je souhaite, le temps de retrouver un emploi en CDI cumuler mes allocations chômages et le statut d’auto-entrepreneur (début d’activité envisagé en septembre).

    Ma question : vais-je pouvoir conserver mon assurance maladie des travailleurs salariés (ameli.fr). Si oui, pendant combien de temps. N’y a t-il pas un risque de passer au RSI ou je ne serais pas couvert… ?

    Merci.

    Marie B.

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Tant que vous êtes indemnisé, vous pouvez normalement continuer à être couvert par le régime général.

    • Tobias

      Bonjour Marie,
      est-ce que vous avez pu garder votre ALD chez ameli?
      J’ai exactement le même cas, je veux bien lancer une auto-entreprise à coté de mes allocations chômages, mais sans perdre ma couverture sur ma maladie longue durée.

      Merci.

  35. Yann Lopez

    Bonjour.

    Je suis auto-entrepreneur depuis août 2014 et j’excerce en même temps une activité en intérim.
    Ma mission se termine à la fin du mois et je vais certainement me consacrer uniquement à mon statut d’auto entrepreneur. Ma question est la suivante: est-ce que je peux demander l’ARCE à partir de mars et est-ce possible de reprendre une mission intérim 4 mois après par exemple sans que me l’on demande un remboursement.

    Merci d’avance pour vos réponses à mes questions.

    Cordialement

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Vous ne pouvez pas demander l’ARCE, cette aide implique d’avoir l’ACCRE qui doit être demandée dans les 45 jours qui suivent la création.

  36. Marie Eppherre-Provensal

    Bonjour,

    J’ai une activité d’autoentrepreneur « dormante ». Je n’ai en effet pas déclaré de revenus depuis 2 ans. Je suis au chômage depuis août 2014 et je perçois des indemnités et ce, jusqu’à novembre 2015.

    Une ancienne consœur (je suis attachée de presse) me propose une mission ponctuelle pour un forfait de 500 € mensuels. Je cherche à savoir si j’ai intérêt à « réactiver » mon activité d’autoentreprise et quel sera l’impact sur mes indemnités afin de déterminer si « ça vaut le coup ».

    J’ajoute que j’ai plus de 50 ans (57 exactement).

    Merci de votre aide.

    Cordialement.
    Marie Eppherre-Provensal

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Vu le caractère ponctuel de la mission et le faible montant, l’auto-entreprise est la meilleur solution. Vos indemnités seront partiellement réduites mais les droits non versés seront récupérés à l’issue de votre indemnisation.

      • Marie Eppherre-Provensal

        Je ne suis pas sûre de comprendre la fin de votre réponse sur les droits non versés récupérables ?
        Entre temps, j’ai décidé de jouer « franc jeu » et de poser la question à ma conseillère Pôle Emploi.
        En tout cas, merci de votre retour.

      • Pierre F.

        Bonjour,
        Les jours non indemnisés ne sont pas perdus, ils rallongent d’autant la date de fin de votre indemnisation.

  37. P Romain

    bonjour je souhaite m’installer en tant qu’auto entrepreneur dans le multi service en bâtiment

    je suis actuellement au chômage actuellement si on travail 15jours mon are est repoussé d’autant en sera t il de même en étant auto entrepreneur?

    merci

    • Pierre F.

      Bonjour,
      En étant auto-entrepreneur, votre ARE est calculée en fonction de vos recettes encaissées. Les jours non indemnisés repoussent ensuite d’autant votre fin d’indemnisation.

  38. Francesca Spano

    Bonjour,
    Je suis en fin de contrat CDD, et j’ai reçu une proposition de travail sur une mission en AE, statut que j’ai déjà, mais que je n’utilise pas depuis 20 mois.
    Ma question est: si j’accepte de travailler en AE est-ce que j’ai toujours les droits au chômage au bien je perds mes droits?
    Les deux choses sont compatibles?
    Merci

    • Pierre Facon

      Bonjour,
      Je dirais que oui. A valider avec pôle emploi.

  39. Maud besnard

    Bonjour,

    Je viens de lire beaucoup de choses à ce sujet, mais rien qui ne réponde à ma demande…

    Etant salariée dans une entreprise et Auto-entrepreneur en activité secondaire, je me demande si je viens à être licencier, puis je bénéficier du chômage ? sachant que mon auto-entreprise existe deja ???

    Je vous remercie.
    Cordialement

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Oui vous pourrez en bénéficier. Vos recettes AE impacteront toutefois vos allocations.

  40. Nathalie T

    Bonjour

    Je suis inscrite au pôle emploi
    j’aimerais devenir auto entrepreneur est t’il possible de l’être mais pas à temps plein car je cherche un emploi à temps partiel?

    • Pierre F.

      Oui tout à fait. Il me semble même qu’un cadre de la déclaration de création de l’auto-entreprise est prévu pour préciser si ce sera votre activité exclusive ou non.

  41. LERIQUE Paul

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations.

    Mais je viens de parcourir tous vos commentaires sans trouver celui qui correspond à ma situation.
    J’ai accepté un CSP lors de mon licenciement économique. Or, avant ce licenciement j’étais DEJA AE.

    Les responsables CSP de Pole emploi de Fort de France, m’ont affirmé par 3 fois que cette situation était compatible et que je pouvais cumuler mes revenus liés à mon auto entreprise et mon indemnité CSP.

    Mon AE était dormante par manque de temps avant mon licenciement. Aujourd’hui je commence à avoir un CA qu’il me faut déclarer.
    Que dois-je faire et confirmez-vous la position de Pole emploi sur le cumul AE/CSP ?
    Merci de vos lumières.

    Cordialement

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Je ne peux pas vous l’affirmer mais à mon sens la position de pôle emploi est correcte.

  42. L Raissa

    Bonjour, merci beaucoup pour cette article !
    J’ai quelques questions concernant l’auto-entreprenariat.
    Je suis pâtissière et je veux devenir auto-entrepreneur. En ce moment je suis au chômage. Déjà, vu que c’est dans un métier de bouche est ce que je dois m’inscrire d’abord à la chambre des métiers ou est ce que je dois m’inscrire plutôt au site d’auto entrepreneur en premier?

    Au niveau du régime de santé je suis rattaché au régime de la sécurité sociale plus la mutuelle du travail de mon mari. Cela changera une fois que je suis auto entrepreneuse?

    Et les cotisations? Je ne paie que si des chiffres d’affaires est réalisés? le taux de cotisations se situent autour de 20% de CA?

    Pouvez vous m’éclairer à ces sujets?
    Merci

    • Pierre F.

      Bonjour,
      En quittant votre poste de salarié pour devenir auto-entrepreneur, vous allez effectivement adhérer au RSI. Si vous percevez vos allocations chômage, vous rester au régime général le temps de l’indemnisation (plus éventuellement un an après l’issue) si votre activité d’auto-entrepreneur n’est pas exclusive. Concernant les cotisations, vous payez avec un taux forfaitaire sur les encaissements au taux de 14,1% à mon sens car vous serez artisan avec une activité de vente. L’accre peut vous permettre de bénéficier de taux réduits pendant quelques temps.
      Vous devrez effectivement vous immatriculer au répertoire des métiers.

  43. C. Nathalie

    Bonjour,

    Merci pour ce site et vos réponses.

    Pour ceux qui commence tout juste déjà vous devez informer et justifier à Pôle emploi de votre création d’entreprise. Puis tout les mois vous continuez de déclarer que vous êtez en recherche d’emploi, indiquez que vous avez travailler 1h minimum et indiquer le revenu. Vous devez leur renvoyer une feuille de déclaration de revenu. Dans un premier temps vous aurez une diminution de salaire puis dans les 15j 3 semaines un complément sera versé. Perso il est toujours supérieur de 100 à 150e de ce que j’aurais du toucher sans l’Accre.
    Si on peut m’expliquer pourquoi ?
    J’ai une autre question, mon activité ayant du mal à décoler me restant 9 mois d’indemnité que se passe t il aurais-je droit au RSA ou autre ?
    Cordialement,
    Nathalie C.

    • Pierre F.

      Pour l’indemnité, je ne sais pas. Concernant l’issue de vos allocations, vous pourrez peut-être bénéficier ensuite du RSA.
      Pour plus d’infos : Travailleur indépendant et RSA

  44. Aubray Benjamin

    Bonjour et merci pour cet article trés clair.
    Cependant j’ai 2 questions :
    – Si je choisis de garder mon ARE et que je touche l’ACCRE, le calcul est-il différent ?
    – Si sur un mois, mon CA dépasse mon ancien salaire et que le mois d’après je ne facture rien ( parce que par exemple mes clients m’ont tous payé en même temps ) que se passe t-il ?
    Mon ARE s’arrête totalement ou alors simplement je ne touche rien sur le mois où je dépasse le plafond et le mois d’après mon ARE reprend normalement ?

    Merci d’avance pour la réponse car je ne trouve les réponses à ces questions nul part

    • Pierre F.

      Bonjour,
      – Non ça ne change rien,
      – Si vous êtes en déclaration mensuelle, vous touchez normalement vos indemnités le mois d’après car la situation est appréciée mensuellement (attention vous déclarez vos encaissements, pas vos factures). Si vous êtes en déclaration trimestrielle, le maintien s’apprécie sur le trimestre.

  45. H CECILIA

    Bonsoir,

    Je souhaite devenir auto-entrepreneur en tant qu’estheticinne.

    Ma question est : puis-je la créer ( ou domicilier ) en Bretagne et exercer sur Paris dans un premier temps puis en Bretagne ?

    Sachant que je n’ai pas d’adresse fixe je suis logee chez des amis.

    D’avance un grand merci pour votre réponse.

    Cordialement
    Cecilia H

    • Pierre F.

      Oui c’est possible. Si vous exercez chez vos clients, il faut uniquement déclarer votre domiciliation et si vous recevez des clients dans une pièce aménagée, il faut déclarer un établissement.

  46. Boulahbel Hichem

    bonjour,

    je souhaite devenir auto entrepreneur en tant que négociateur immobilier.
    pouvez vous me dire si lors de l’inscription auto entrepreneur je suis obligé de déposer une demande d’ACCRE afin de percevoir mes ARE ?

    merci d’avance pour votre aide.

    • Pierre F.

      Bonjour, non la demande d’ACCRE n’a aucun lien avec l’ARE.

  47. menin jonathan

    Bonjour, merci d avance de votre réponse.
    Je suis auto-entrepreneur , activité qui pour moi est secondaire, je travaille en intérim et mon contrat étant fini je pensais toucher le chomage en attendant de retrouver autre chose, or le pole emploi m’a expliqué que depuis octobre 2014, les indemnités ayant changé je ne peux rien toucher. J’ai bénéficier de l’arce avez vous des informations ou une aide à m’apporter?

    • Pierre F.

      Vous avez touché l’ARCE par l’intermédiaire de votre création en auto-entreprise ?

  48. Marine P

    Bonjour,
    Je suis auto-entrepreneur depuis peu et en même temps au chômage.
    Une conseillère de la CCI de Nanterre m’a dit que l’on pouvait perdre ses droits au chômage lorsque l’on est auto-entrepreneur.
    Mais à partir de quand? de combien?
    Si on facture plusieurs mois d’affilés on est radié?
    Comment ça se passe s’il vous plaît?
    Merci beaucoup!

    • Pierre F.

      A mon avis cette personne voulez vous indiquer que vous serez indemnisé partiellement ou pas du tout les mois où vous aurez des recettes encaissées.

  49. Isabelle Hubert

    Bonjour et merci pour l’aide que vous nous apportez !

    Voici ma question : dans les 12 mois que comptait mon ARE en étant Auto-E en même temps, mon activité commence tout juste à se développer mais je n’ai pas encore de revenus grâce à elle.

    Existe t’il une autre forme d’aide pouvant prendre le relais à la fin de l’ARE en étant toujours Auto-E ?.

    Merci Pierre !

    • Pierre F.

      Vous pouvez éventuellement demander le RSA ou l’ASS lorsque vous ne serez plus indemnisé.
      Pour plus d’infos : chômeurs en fin de droit

  50. lavigne edouard

    Bonsoir étant salarié jusqu’au 31 décembre 2014 , et ayant créer un statut d’auto-entrepreneur le 1er novembre 2014 en vue de ma future rupture de contrat , vais je pouvoir toucher mes allocations chômage après ma rupture conventionnelle, même en étant auto-entrepreneur ? sachant que je n’ai encore pas pu travaillé sous le régime de l’auto entreprise, (par manque de temps car je suis à temps complet dans mon travail).
    cordialement.

    • Pierre F.

      Bonsoir,
      Oui, mais si vous percevez des revenus auto-entrepreneurs, le maintien pourrait être partiel ou nul.

  51. Vernhiet benoit

    Bonjour,
    D’abord merci de prendre le temps de répondre à nos demandes.
    Si je comprends bien le problème en cas de cumul are et auto entreprise c’est que pôle emploi prend en compte les recettes (ca) et non le bénéfice. Donc si les charges sont importantes c’est perdu d’avance!

  52. luniz lunette

    Bonjour,

    Je compte bientot creer une Autoentreprise et je vais bientot aussi percevoir l’are suite a une licenciement economique.
    Je souhaiterais savoir si je pourrais encore beneficier de l’ARE en complement des revenus d’autoentreprise et si l’AE n’est pas rentable est que j’ai le droit de percevoir a nouveau la totalité des allocations (ARE).

    • Pierre F.

      En l’absence d’encaissement, vous pourrez toucher vos ARE et si vous en avez, vous pourrez les toucher partiellement si vos revenus n’excèdent pas ceux sur lesquels vos allocations ont été calculées.

  53. F. julie

    Bonjour

    A combien se montent les charges quand on est auto-entrepreneur? Si je facture 100 euros combien me reste t-il dans la poche ?
    Merci

    • Pierre F.

      Tout dépend de votre activité, je vous invite à consulter le portail de l’auto-entrepreneur.

  54. Bourdon Michel

    Bonjour,

    Oui, mais les jours non indemnisés ne sont pas perdus, ils sont reportés sans limite. Le cumul indemnités + recettes reste supérieur aux seules indemnités ARE.

    • Pierre F.

      Bonjour,
      Oui en effet, mais l’article n’a pas encore été mis à jour de cette nouvelle règle.

  55. LOUAZEL Benoit

    Bonjours, je suis auto-entrepreneur et étais salarié. Mon activité salarié s’est terminée avec la fermeture de l’entreprise en aout dernier.
    J’ai opté pour un CSP près de pôle emploi. Ils me demandent ma déclaration URSSAF pour pouvoir toucher mon chômage mensuellement. A la création de l’entreprise, j’ai opté pour une déclaration trimestrielle. Je n’ai donc un document URSSAF que tous les trois mois. Il me demande soit de changer près de l’URSSAF et d’opter pour une déclaration mensuelle, soit de ne déclarer mon travail que sur le troisième mois ?
    Quelle est la meilleur possibilité ?
    Merci

    • Pierre F.

      Le plus simple est de passer à la déclaration mensuelle. Sinon vous aurez des régularisations.

      • LOUAZEL Benoit

        Merci de votre réponse rapide.

  56. alici.a

    bonjour est-ce que si je clôture mon auto-entreprise, j’aurais le droit au chômage?? sachant que je suis auto-entrepreneur depuis 2011 merci

    • Pierre F.

      Non un auto-entrepreneur n’a aucune assurance chômage car vous êtes travailleur indépendant.

  57. Y Bertot

    Bonjour,

    Je suis inscrit au Pôle Emploi, je touche l’ARE mais diverses possibilités de missions courtes s’offrent à moi. J’ai noté que de le cumul ARE/revenus d’auto-entreprise était possible dans certaines limites. Jusque-là, tout était clair pour moi.

    Puis, j’ai entendu parler du cas de l’indemnisation « au forfait » par le Pôle Emploi, si l’on ne connait pas ce que l’on va gagner en tant qu’auto-entrepreneur. L’indemnisation est faible et une régularisation est effectuée en fin d’année.

    Pourriez-vous éclaircir ma lanterne sur ce point précis ? Dans quel cas Pôle Emploi applique-t-il cette règle ? D’une certaine manière, on ne connaît jamais vraiment les revenus que l’on va tirer de l’auto-entreprise…

    Bien cordialement,

    YB.

    • Pierre F.

      Dans votre cas, votre indemnisation dépendra des recettes encaissées au titre de chaque mois. C’est lors de votre actualisation que vous renseignerez ces données et que votre indemnité sera calculée.

  58. Marc Duti

    Bonjour je suis autoentrepreneur et salarie si je perd mon emploi ayant plus de 50 ans . Puis je beneficie du cumul d’allocation de chomage et de mon activité qui me ramene environ 600€ de CA vente par mois. En Tenant compte que mon affaire a demarée en 2010 et de qu’elle durée de versement d’allocations puis je esperer. Merci d’avance

    • Pierre F.

      Vous pourrez bénéficier d’un maintien partiel pendant 3 ans.

  59. schobert olivier

    Bonjour, je suis auto-entrepreneur de plus de 50 ans et je vais très certainement conclure une rupture conventionnelle avec mon entreprise. Je ne comprends pas très bien le dernier paragraphe de votre article qui dit: »Le statut auto-entrepreneur n’est souvent pas adapté aux entrepreneurs qui envisagent d’opter pour le maintien de l’ARE, et encore moins lorsque le créateur est âgé de 50 ans ou plus (le maintien n’étant pas plafonné à 15 mois). Il conviendra donc de se tourner vers d’autres solutions : EIRL, EURL ou SASU.
    Pourquoi mon intérêt ne serait il pas de cumuler des allocations chômage avec mon activité d’auto-entrepreneur?
    Pouvez vous m’éclairer à ce sujet.Merci.Cordialement.

    • Pierre F.

      Bonjour,

      A partir du moment où vous allez avoir des recettes, vous ARE seront diminuées voir supprimer si les recettes dépasse vos revenus antérieurs.

Poster un commentaire

Compte tenu de vos nombreux commentaires, nous ne vous garantissons pas une réponse immédiate. Vous pouvez aussi obtenir de l'aide en utilisant notre forum : accès au forum


Copyright © SARL F.C.I.C numéro 00054488 - Le Coin des Entrepreneurs - création, reprise et gestion d'entreprise - Marque déposée à l'INPI - Édité par FCIC Média